Cthulhu gardening

Pour échanger ses conseils de jardinages entre Grands Anciens
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fire and Ice] CR de campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 15 Fév - 21:29

Une équipe bien troussée

En avant en avant pour la grande valse des cornus, ils font le Mal mais ils le font bien !©

Et voilà qu'il s'élance sur la piste, un hiboux empaillé au bout d'une pique, accueillons chaleureusement
Jean Hubert LARTIGUE dit Ixor, un Grade 1 de Caym qui aime la vie privée des animaux (surtout quand ils sont morts), les pétasses gothiques (quand on peut les extorquer) et les chats noirs (au début et tout rouge à la fin).

APPLAUUUDIIIIIIIIISSSSSSEUUHEUUUMEEEEEENTS

Mais notre cher tortionnaire de facochères (mine de rien ça inclut un paquet d'humaines aussi) n'est pas venu seul, il est accompagné dans sa tâche de l'aaaaaamiiiii Kévin LEROY alias Zimah, Grade 1 de chez Belial, petit con de gentleman pyromane pour qui les cordons de la bourses n'ont plus de secrets!

BRAAAAVOOOOOOOOOOOO

Maaaaaais voyez qui apparait à ma gauche derrière ce seplendide rideau doré??? Mais c'est la diviiiiiiine Bertille Vandeputte, Bahaaa pour les intimes (qu'on imagine nombreux)!!! Un magnifique phénomène de chez Sheytan qui n'a pas volé son Grade 1. Admirez ces splendides pustules sur son visage, ses cheveux gras emplis de pellicules et son élégance naturelle faite de pantalon en skaï et de chaussures compensées. Bravo à cette délicieuse coiffeuse à domicile, qui connait parfaitement l'expression "tailler les oreilles en pointe"

CLAPCLAPCLAPCLAPCLAPCLAP

Enfin, réservez un tonnerre d'applaudissement pour Monique BOUCHICARE, alias ZAWAX, Grade 1 d'Asmodée de son état, elle est Gérante du Free Play, une salle d'arcade où on aime votre argent, et votre âme aussi !



© Malphas, Prince de la Discorde


Dernière édition par Krakoukass le Mar 14 Juin - 19:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mer 16 Fév - 21:10

ACTE I - NIHIL EX NIHILO

Le photocopillage tue le livre (Scenar 1 - séance du 06/02/2011)

Lundi 4 Aout 2003

D’incarnations plus ou moins anciennes, nos Démons se retrouvent avec un ordre d'affectation à un ancien centre de tri de la poste en banlieue parisienne (situé à Saint Denis, un charmant patelin bucolique du 9-3), servant de couverture à un trio de démons acheminant les messages officiels. On compte parmi eux :

- Mr Fabien, un bedonnesque Démon de Baalberith qui a part leur transmettre leur mission, ne parle que d'une mission en Laponie qu'il a effectuée dans les années 70, tout en rallumant sa pipe avec des allumettes Mistral.
- Gilbert, un colosse noir aux cheveux décolorés, représentant CGT local, et au service de Morax, Prince Démon des Arts.
- Aurélie, Démon de Baalberith à la voix nasillarde et secrétaire du Centre de Tri
- Quelques humains qui s’occupent du « transbo », un outillage chargé de classer les lettres pour qu’elles soient prêtes à être envoyées.
Après avoir fait la connaissance du centre de tri et de son si charmant personnel, après avoir testé le thé au citron du chef du centre et découvert ce qui se passait d'inintéressant en Laponie dans les années 1970, Mr Fabien finit par confier à nos Démons leur mission :

« Hakim Izmet, démon de Morax, vient d'écrire un nouveau livre, Chaude Lapine (douce et caline), un superbe roman zoophile qui peine à connaître le succès. I vous faudra, pour faire avancer la Cause, remédier à ce souci. D'ailleurs, l'auteur a un rendez-vous le jeudi avec un tribunal car Familles de France, la SPA et Chrétien Medias ont porté plainte. Hélas, le procès est pour l'instant extrêmement discret, le juge ne voulant pas avoir à nouveau ce qui s'était passé pour Houellebecq.
Vous mettrez donc tout en œuvre pour faire le maximum de publicité pour médiatiser l’affaire et que ce livre devienne un succès populaire. Si le procès est gagné, c’est encore mieux ! »


Armés des trois numéros de portable de l'auteur et de l'adresse de la maison d'édition, la mission peut débuter.

Après s’être arrêtés dans une librairie où ils constatent sans trop d’étonnement que le livre d’Izmet est un bide commercial, nos Démons décident d’un commun accord que Chaude Lapine est une sombre merde qui ferait passer Sulitzer pour Maupassant ! Atchouum ne partage pas totalement l’avis général et salue l’effort de l’auteur (même si l’ouvrage n’est pas assez jusqu’auboutiste) de s’attaquer à un sujet bêtement considérer tabou par les humains.
Après un long brainstorming, l’équipe d’intervention met son plan en place : se servir d’internet, faire passer Izmet à la télé, faux documentaire et j’en passe…

Le soir, nos amis rencontrent Izmet dans une boite de nuit so fashion des belles avenues parisiennes. Là ils découvrent une espèce de petit branleur à la prose post-deulezienne puante d’intellectualisme, feignant comme pas deux pour servir ses intérêts. Ses amis semblent atteints des mêmes tares : entre Flavio le peintre raté, JP le journaliste people chez VSD et Yolande la bonnasse sans agent qui s’imagine déjà chez Elite, personne d’autre que les joueurs ne semblent suffisamment sensé pour assumer la mission « Chaude Lapine ».


Heureusement nos Démons sauront y faire et leurs efforts multiples aboutiront à :
- Un buzz sur la toile, initié par Zawax qui montera les adhérents imbéciles de PETA et les ligues ignardes de protection des animaux contre les adeptes incultes de la liberté d’expression et autres groupes libertaires et crétins congénitaux.
- Grace aux relations dans le show bise de Bahaaa (qui connait quand même CHRISTIAN MORIN !!!), Izmet aura droit à son passage télé dans une émission de Michel Fields et profitera de l’occasion pour vanter les mérites de son « œuvre » que nous "pourrons bientôt ranger aux côtés de la Légende des Siècles".
- Un "film volé" d’Izmet qui se fait casser la gueule par un militant extrémiste du droit des animaux… en vérité un pote de Zimah qui lui devait un service. Le-dit « pote » étant un Démon de Baal, Izmet y laissa plus que deux dents et faillit y passer… le processus de victimisation n’en sera que plus grand lorsque les images seront diffusées sur TF1 (avec un commentaire rappelant les problèmes d’insécurité récurrente, y compris au cœur de Paris).
- Beigbeder défend le livre d’Izmet dans une tribune de Technikart dithyrambique, vitupérant « les beaux arts qu’on assassine » et l

Jeudi 7 Aout 2003
Vient alors le procès :
- Les pro Izmet font face aux militants des droit des animaux et les menaces tournent à la rixe entre porteur de pancartes « Stop fucking chicken » et « Free Izmet Free ».
- Le procès tourne rapidement en faveur d’Izmet qui viendra à l’audience couvert de bandage, la gueule complètement en vrac
- Les médias sont présents, les estaffettes de télése garent en stationnement gênant, les journalistes des grands quotidiens couvrent l’affaire de prés, les ventes de Chaude Lapine explosent
- Maître COLLARD et présent au cas où le procès irait en cassation

La mission sent la réussite à plein nez mais attire l’attention de la Youyou Power Force et il faudra en découdre contre deux anges et une escouade de soldats de dieu dans un hangar de banlieue.
Le soir, nos Démons se rendent chez Izmet pour célébrer la victoire sur les « conservateurs neo-fascistes à la pensé formatée par la censure et le rejet du Beau ». Mais Izmet est introuvable et des éléments trouvés dans son appartement laissent à penser qu’il aurait fait « PLOP » en plein moment intime avec la gente féminine. Parvenant à obtenir une description de la dernière femme s’étant rendue dans l’appartement d’Izmet, les Démons concluent que la charmante Yolande rencontrée dans cette boite de nuit a tout d’un Démon qui aurait lâché sa tête…
L’équipe d’intervention est toutefois saluée pour sa détermination et la discretion dont elle a fait preuve au cours de cette mission.


Dernière édition par Krakoukass le Mar 3 Mai - 16:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 22 Fév - 13:38

Interlude n°1

Jeudi 14 Aout 2003

- Hey mec, qu’est-ce que tu fous là ?
- Bha quoi, tu crois que tu décides tout de ce qui se passe là dedans ?
- Bha c’est MA tête quand même, MON rêve quoi…
- Ton rêve ou ton cauchemar ? Enfin peu importe… T’aimes pas me tenue ?
- Bha c’est surtout que j’vois pas ce qu’un putain de groom a à foutre dans mes songes érotiques alors t’es gentil casses toi !
- Bha c’est pas de ma faute si t’as mis une porte là ! Ca me semblait de circonstance… Enfin bref, juste j’ai un message du grand type là bas
- C’est quoi ce mec qui se lisse les ailes ?
- Bha justement il veut te causer…
- Rhaaaa mais j’ai d’autres chats à empailler moi, alors vous êtes gentils et vous me rendez mes bonnes femmes à poil ! Pas vrai ça
- Ho l’autre… Oniropathe... Bon, je repasserai plus tard, si c’est ça…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Lun 2 Mai - 23:06

Fragments d'une chronologie du hasard (Scenar 2 - Séance du 19/02/2011)



C’est une dizaine de jours après de débrief de l’affaire Izmet, qu’Aurélie, la charmante secrétaire de direction
convoque nos Démons au Centre de Tri où Monsieur Fabien les accueille comme à son habitude d’une bonhomie toute malveillante. Allumant sa pipe d’un craquement d’allumette vif comme l’éclair, il ne manquera pas de rappeler à notre équipe l’importance d’une équipe soudée, en basant son propos sur une anecdote bien connue d’un démon cherchant à passer la frontière russo-lapone pour passer des micro films et qui devra affronter à mains nues un ours mais qui, à bout de forces, devra s’en remettre à la puissance d’un ami survenu de nulle part et que même qu’il était krès fort mais n’arrivait pas à venir à bout de l’ours lui aussi ; et que ce n'est qu'à deux qu'ils ont réussi à blablablablaba…*

Les démons se voient confier des dossiers en souffrance pour lesquels un traitement rapide et efficace se doit d’être mené.

DOSSIER SECHEPINE (21/08/2003)
Pour ce premier dossier, Monsieur FABIEN envoie notre équipe auprès de Conrad SECHEPINE, un vieux gradé de Kobal mis sur la touche logeant non loin de la place d’Italie. Nos cornus découvrent sur place quelqu’un de totalement paranoïaque, loqueteux et désagréable. Son appartement est un cloaque rempli de matériel de surveillance digne d’un film d’espionnage des années 50 (magnétophone à bande son, TSF grésillant dans la salle de bain, des câbles serpentant partout entre les meubles…). Après avoir exigé qu’on lui fasse ses courses au Lidl du coin, il commencera ses confidences concernant :
- les trois roumaines qui font la manche dans le quartier dont la matriarche serait selon Conrad un Ange de Dominique. Après enquêtes celles-ci s’avèrent a priori tout ce qu’il y a de plus humain
- Monsieur Banjamin SACHS, le boucher du coin, qui serait quant à lui un chef vicking prêt à casser du Démon. Là preuve : il proposerait de la viance d’élan à ses clients ! Evidemment, là encore rien d’anormal avec ce pauvre boucher et ses rognons.
- Monsieur Gabriel LEMINOR, son voisin du dessus serait un ange de Laurent car il « cacherait sous son impair une épée divine ». Se rapprochant discrètement de l’appartement de M. LEMINOR (en soit disant témoins de jéovah), nos héros surprennent une conversation en arabe à l’intérieur de l’appartement. Bertille VANDEPUTTE, usant de son pouvoir lui permettant de voir à travers les murs, confie à ses camarades qu’il s’agit de petites créatures enflammées qui taillent le bout de gras ! Une fois à l’intérieur, les créatures auront disparu, laissant l’appartement vide entre les mains des rougeauds ! A l’intérieur peu de chose, un coran, plusieurs jeux de photomatons d’un homme d’une trentaine d’année aux cheveux longs et blonds attachés en queue de cheval. Il a les yeux gris, le teint hâlé et un drôle de sourire crispé. Enfin, celui-ci semble s’être fait faire de faux papiers si on en juge aux calques de tampons officiels qui traînent sur un bureau où trône un ordinateur qui révèlera peu de chose (l’historique du navigateur internet laisse supposer qu’il s’est rendu sur le site de la SNCF et sur des sites arabo-musulmans).

DOSSIER HETERODOSK (24/08/2003)
De retour au Centre de Tri après avoir éclusé un thé au citron en supportant une fois de plus l’anecdote d’ancien combattant de Monsieur FABIEN, les Démons se voient confié une lettre rédigée sur du papier W-C qui a bien voyagé…émanerait d'un certain Hétérodosk, serviteur de Malphas incarné dans une pouffe goth’ (comment ça pléonasme ?). Lui et trois autres seraient prisonniers d'un sorcier. Le message date de quelques jours à peine et mentionne "Dunkerque". Le groupe est envoyé sur place pour enquêter.
Sur place, nos Démons découvrent que le Black Dog, un ancien bar gothique, a été repris récemment par une bande de sorciers qui en ont fait leur « quartier détente ». Nos démons en viennent rapidement à se faire remarquer et croisent le fer avec un sorcier des plus coriaces invoquant deux Anges très puissants pour le défendre. L’affrontement finit en bouillie de sorcier mais un Ange de Laurent est toujours debout et particulièrement disposé à défoncer du Démon. L’affrontement qui s’en suit est sanglant (ta gueule Kobal avec tes calembours pourris) et l’Ange, malmené, invoque son Archange pour lui venir en aide. Un halo de lumière blanche surgit alors d’une ruelle adjacente, aveuglant les rougeauds qui se retrouvent dans une belle merde ! La solution du désespoir est parfois la meilleure et Kevin LEROY invoque à son tour BELIAL qui apparaît dans un tourbillon de flammes semblant surgir des Enfers et fait alors face à LAURENT.
Après quelques invectives d’usage de part et d’autre, le Prince Démon et l’Archange conclut que cette affaire est pour le moins cocasse et qu’en aucun cas ils n’iraient se foutre sur la tronche pour de misérables Grade 1 qu’ils invitent par ailleurs à se faire de bisous et repartir chacun dans leur coin. Mais un cornu les bisous, ça n’aime pas ça (ou alors à des endroit dégueulasse mais le groupe ne compte pas d’Andréalphus souhaitant s'y soumettre) et Kevin à la grande majorité de lui-même décide d’en finir avec le Laurent, qu’il carbonise d’un vomi de feu maléfique !
Interrogeant les derniers écervelés du Black Dog, nos héros découvrent que les sorciers auraient élu résidence à bord d’un cargo lituanien immobilisé à 200 mètres du rivage.
Le groupe décide alors d’aborder le cargo en zodiac mais il doit alors faire face à un Démon de Caym incarné en requin et possédé par les sorciers. Celui-ci va mener la vie dure à leur embarcation. Mais la pêche au thon, Kevin il connaît bien et il envoie rapidement la sardine vers le fond. Une fois à bord du cargo, ce n'est pas un sorcier que l'on découvre, mais quatre gardant en otage d’autres Démons pour les soumettre à leur volonté. Mais pas cette fois-ci… surpris par la rapidité d’intervention de nos Démons, ils feront pâle figure et, malgré l'aide de leurs zombies, seront rapidement réduits à l’état de bouillie pour bébé, sauf pour l’un d’entre eux, afin qu’il puisse être interrogé.

Les Démons sauvés de leurs tortionnaires apprennent alors à l’équipe :
- qu’ils ont été torturés dans une résidence de montagne mais qu’ils ignorent le lieu précis
- que les sorciers étaient très nombreux et semblaient se préparer à un évènement d’importance
- que les sorciers étaient accompagnés de zombies, qu’ils ont soumis à leur volonté
- que les sorciers étaient menés par un duo se faisant appeler Monsieur H et Monsieur B.

Le sorcier en sursis révèlera quant à lui les informations suivantes :
- Il fait partie d’un groupuscule se nommant La Rose
- Monsieur H. est un sorcier Légendaire. Celui-ci fournirait les noms réels des démons (essentiel pour invoquer un Démon) et transmettrait ses ordres par télépathie aux autres sorciers
- Il ignore qui est Monsieur B. hormis qu’il est un très bon ami de Monsieur H. Il précise que B. ne communique jamais directement avec ses subordonnés et passe toujours par l'intermédiaire de H
- Le cargo a été racheté par une société écran. Difficile de remonter la piste. Quant au château en Allemagne, on cherche les propriétaires.
- Le château évoqué par les Démon se situe en Bavière.

Rapidement, Monsieur FABIEN enverra une équipe au château en Bavière qui permettra de découvrir plusieurs lieux d'invocations (pentacles et compagnie), et des fragments de peau un peu partout dans l'édifice. Pour le reste, les lieux ont été désertés…

* passage accessoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 3 Mai - 16:46

Interlude n°2
27/08/2003
L’œil torve et la bouche mi ouverte comme une moule trop cuite, Zawax ressent le besoin de s’allonger pour regagner la vitalité dépensée à parier avec la voisine qu’elle ne serait pas capable de danser nue du côté du Bois de Vincennes tard le soir, de manger des cailloux au ketchup en famille ou de faire du skateboard sur le périphérique…
Elle ne tarda pas à s’endormir dans un sommeil doucement agité fait de crétins sautant par la fenêtre du cinquième, de partie de pokers contre des surendettés et de roulettes russes sur des lapins moldaves nains. En pleine errance onirico-maléfique, Zawax s’assoit sur un banc orné de crânes d’enfants au pied d’un tourniquet où des mômes jouent à celui qui se fera le plus mal . Une créature immense vient l’en déloger d’un coup d’ailes démoniaque et prend sa place.
- C’est mon banc ici
- Ha bon ? Bha y’a pas écrit « banc pour connard de 3 mètres qui se prend pour le propriétaire des lieux » répondit Zawax.
- T’as raison. Regarde c’est écrit « banc pour connard qui va retrouver ses cornes dans son cul s’il continue à jouer aux malins»
- Ouais c’est ça très… drô… Heu HEY mais c’est quoi ce bordel, comment t’as fait ça ?
- Je maîtrise c’est tout.
- Bien bha c’est pas le tout hein, mais tu fais quoi là ?
- Je cherche. Et je trouve
- Ha ouais et quoi ?
- Tu veux dire… « qui ? ». Toi.
- Ha, flattée, flattée
- Tu connais cette pouffe ?
- Ho putain le cadrage est pourri
- Cherche pas l’esthétique, Doisneau, alors tu connais ?
- Ca me dis mais en rêve je suis plus conne qu’incarnée et honnêtement, je pourrais pas coller de tronche sur le visage
- Boulet, je me tire mais fais gaffe, j’suis dans l’coin…


Dernière édition par Krakoukass le Lun 19 Déc - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Ven 6 Mai - 17:01

Interlude n°3
29/08/2003

- Hey Zimah.
- Hummm, ouais, Bahaaa.
- Dis donc y z’aurait pu déguelasser les vitres et boucher les chiottes, qu’est-ce que c’est propre ici…
- Bha c’est pas le bar de la poste hein… Essaye de profiter un peu du décor … pour une fois que les humains font preuve de goût…
- T’appelle ça du goût toi ? Moi j’appelle ça du viol visuel et olfactif.
- C’est pas si mal le viol tu sais… pour les moches.
- (rires gras).

D’un pas alerte, l’allure impeccable, le serveur s’approche innocemment des deux Démons pour passer commande.

- Whisky single malt, sans glaçon.
- Un cacolac.
- Je t’emmène dans le rade le plus côté de Paris et tu prends un … cacolac, tu te fouterais pas un peu de ma gueule ?
- Hum ? Nan mais c’est succulent le cacolac, et puis je peux pas trop boire d’alcool. J’ai mal au crâne.
- Faut dire que des goût de chiotte pareil ça doit te vriller les neurones.
- Naaaan. Mais y’a un type qui m’a tapé la discute y m’a filé mal au crâne avec ses questions.
- Ha, qui ça ?
- Bha c’est bizarre. HO un type qui m’a gâché mon concert de Daniel GUICHARD.
- Il fait encore des tournées celui là ?
- Mais non je pionçais, c’était un cauchemar délicieux d’ailleurs – j’étais au premier rang- et il a fallu qu’y’ai cette espèce de clown qu’arrête pas de me poser des questions et vas-y qui c’est que je suis, qui c’est donc que je sers, et qui c’est mon supérieur direct, et qui sont les membres de mon équipe et que faut que je dise sur quoi on enquête. Cette saleté de rêve m’a tenu TOUTE LE NUIT.
- Il est pourri ton rêve, y’a pas de bébé immolé dedans. Et au final t’y a dit quoi ?
- J’sais pas, j’me rappelle plus de ça. Tu sais les rêves, on ne retient pas tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Ven 13 Mai - 18:13

Soigner le Mal par le Bien (Séance du 7/05/2011)

Après une semaine de repos mérité, nos Démons sont invités par Aurélie à se rendre au CdT pour y connaître leur nouvelle affectation. Monsieur FABIEN les accueille alors chaleureusement et leur indique que Beleth a besoin d’eux pour jauger du potentiel du CHU Louis Pasteur pour y mener des expériences sur l’activité physique et magique de diverses créatures endormies. Les Démons conviennent de partir rapidement mais demande au préalable à Monsieur FABIEN de leur conter son anecdote russo-lapone car il semblerait que celle-ci leur manque…

Une fois sur place, ils rencontrent le Dr MORLAIX, un Démon de Malthus sensé les aider dans leur mission mais qui ne semble même pas avoir été averti de leur venue. Celui-ci se montre obséquieux, prétentieux et non dénué d’une sorte de suffisance toute démoniaque.
Après avoir fait un tour du côté des grands brûlés, l’équipe se met en route vers l’hôpital psychiatrique car il semblerait que des activités mystérieuses s’y déroulent. Certains patients atteints de pathologie légère se mettraient à baragouiner des obscénités mystico-fin-du-mondistes. Prenant contact avec l’un d’entre eux, nos Démons constatent qu’ils sont en effet assez gratinés et s’interrogent sur ce qui les as poussé à ce genre de comportement.

Ils décident de s’en rentrer chez eux pour un repos bien mérité.

Le lendemain, ils surprennent un pauvre type à l’air idiot avec de grands airs de marquis (bien qu’il ne ressemble à rien si ce n’est une vague ressemblance avec une cucurbitacée desséchée après un été de canicule) qui s’était mis en tête de les suivre. Les Démons maniant subtilement l’art de faire cracher leurs dents aux curieux, « Gonzague » passe aux aveux et leur apprend qu’il répond aux ordres de son Maître, le Dr MORLAIX. Le Démon de Malthus semble en effet se méfier des petits nouveaux et leurs avoue qu’il ne souhaite pas voir son hôpital transformé en bordel incontrôlable par de petits merdeux d’inconnus.

Les Démons laisse MORLAIX vaquer à ses livres de comptes et fausses ordonnances et découvrent en se rendant à la maternité que deux fous se sont échappés de l’unité psychiatrique pour se rendre dans une pièce reculée de l’un des sous sols du complexe hospitalier. Les suivant avec la discrétion qu’on connaît (sic), nos cornus découvrent que ceux-ci se rendent à la morgue pour crucifier des corps d’enfants morts-nés et se prosterner devant. Les choses s’emballent quand un surveillant déboule et s’enfuie, apeuré par cette vision d’horreur. Les Démons eux se barrent et se marrent.

Direction la maternité où le personnel soignant semble sur les nerfs depuis quelques jours où l’on a observé une augmentation anormale du taux de mortalité des nouveau-nés. Les bruits de couloir circulent au sujet d’une certaine Yolande JOLIMONT qui serait arrivée dans le service il y a peu et dont le planning coïnciderait étrangement avec les décès constatés. Ils parviennent à accéder à son casier, et trouve une adresse, dans le XIème arrondissement parisien. Sur le parking de la maternité, ils surprendront alors Yolande, qui s’avère évidemment être la même que celle croisée deux mois plus tôt au bras du regretté Akhim IZMET. Celle-ci kidnappe alors un nouveau né qu’une femme tenait dans ses bras et s’enfuit en direction du sous sol labyrinthique de l’Hopital. Les Démons lui emboitent le pas et finissent par la retrouver dans un espace reculé du sous sol, les mains autour du cou du bébé qui devient tout froissé et bleuâtre. Une vive lumière rouge, semblable à un arc électrique relie un instant la tête du minuscule cadavre et le ventre gonflé de YOLANDE qui, voyant les Démons approcher, leur hurle au visage « RECULEZ SACS A PUS, JE SUIS ANDREALPHUS ». L’aura qu’il dégage ne laisse nulle place au doute, nos Cornus font face au Prince Démon du Sexe, dont la puissance vient irradier l’ensemble de l’hôpital.

Ebahis, frissonnant encore de la démonstration de puissane à laquelle ils viennent d’être témoins, les Démons retournent voir Monsieur FABIEN qui est littéralement assommé par ce qu’il entend. Il décide de se rendre avec le reste de l’équipe dans l’hôtel où séjourne Andréalphus. Sur place, une odeur « délicieusement pestilentielle » s’est tapé l’incruste. Les placards sont remplis de barbaque qu’Andrealphus semble avoir mâchouillé, des tripes jonchent le sol et des bouts de cervelles viennent moucheter la déco rococo de l’hôtel de passe. Dans les valises, ils découvrent tout un tas de bordel propre aux démons d’Andréalphus (lingerie, menotte, habits en cuir…) ainsi qu’un calibre .45, un faux passeport et une carte bleue American Express.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mer 18 Mai - 17:17

Interlude n°4

- Vous savez qu’en contrôleuse fiscale vous auriez fait des ravages ma chère Aurélie ?
- Je vous remercie pour le compliment, c’est amusant, fut un temps où j’ai levé l’impôt, ça me vient peut être de là ! Regardez cela, la liste des derniers retraits...
Penché au dessus de l’écran d’ordinateur, Monsieur Fabien plisse son front dégarni, emprunt d’un air grave. Ses yeux perçants dégagent tant concentration qu’inquiétude.
- C’est quoi ce bordel, la Sierra Leone ?
- Hum et les sommes sont… princières !
- Putain c’est des dizaines de milliers d’euros. Ca date de quand ?
- Six mois environ. Mes compétences s’arrêtent là, si vous en voulez davantage il faudra du temps et que j’en parle à deux ou trois contacts du milieu…
- On n’a pas… de temps. Convoquez l’Equipe d’Intervention CDT, le temps joue contre nous.

Convoqués au milieu de la nuit, l’Equipe d’Intervention apprend de Monsieur Fabien qu’ils doivent se rendre en Sierra Leone pour découvrir ce qu’y faisait Andrealphus six mois plus tôt et comment elle à dépensé ces sommes énormes (le dernier du cul-te).

- Vous partez ce matin à 5h, des questions ?


Dernière édition par Krakoukass le Mer 18 Mai - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohririm



Messages : 434
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 39
Localisation : Poissy

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mer 18 Mai - 18:10

Rassurez-moi, il n'y a pas de station de métro qui s'appelle Sierra Leone ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photoGNik.com
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Lun 30 Mai - 22:56

La Sierra de Sergio... (Séance du 21/05/2011)

Après un voyage mouvementé à bord de Air Leone, la fine équipe du Centre de Tri débarque sur le tarmac moite de l’aéroport de Freetown. Nos démons sont rapidement saisis par le chaos ambiant d’une ville à l’organisation anarchique, rongée par la misère et les conflits armés liés aux trafics divers (drogues, femmes, flingues, diamants…).

Après une petite virée dans les bidonvilles pour chauffer l’ambiance (qui n’en avait pas besoin), les Cornus finissent à l’Hotêl Panafrican où ils découvrent que Yolande JOLIMONT a.k.a. Andrealphus a.k.a. « j’ai un polichinelle dans le tiroir et je compte bien le garder rien que pour moi-même si le Vieux Gâteux y veut pas », y est resté quelques jours accompagnée d’un certain Martin BUCER. Ils font également la rencontre d’Ignace BLANCHOUX, un donateur de Médecins sans Frontières qui a parrainé un enfant de Kanema et qui est sans nouvelle de lui, ce qui l’inquiète vu le contexte de guerre civil quasi permanente larvant la Sierra Leone. Les Démons proposeront de l’accompagner (et profiter de ses laissers passers) car il semblerait qu’Andrealphus et son acolyte aussi ait pris la direction de l’Est (et ce avec des armes et des explosifs).

Un serpent dégagé de la route, un poste de frontière explosé (et quelques rebelles avec) plus tard et voilà nos Démons quittant les jungles tropicales humides pour l’Est montagneux de la Sierra Leone. L’ambiance est toujours particulièrement moite, suintante et suffocante. Le Belial apprécie, le Caym se fait plaisir à torturer des races rares, le Beleth trouve les bidonvilles splendides et l’Asmodée s’interroge: Qu’est-ce que le Gros Dédé est venu foutre là dedans ?

Les Cornus finissent dans un petit village au fin fond de la Sierra Leone où les habitants se comptent en dizaines… (2 familles me souffle Marine dans l’oreillette)
Le chef du village prétend que les siens subissent la colère du Fantôme de la Montagne Noare. Il leur raconte alors comment le flanc Nord avait été investi par une association humanitaire il y a cinq ans, permettant aux siens et aux blessés des guerres des diamantaires de bénéficier de soins facilement. Seulement voilà, il y a un an et demi, le personnel médical est reparti en Europe et depuis six mois, la montagne est hantée. Ca a commencé par des explosions qui ont duré trois jours et trois nuits. Les guerriers du village qui se sont rendus sur les lieux ont affirmé que l’hospice avait disparu, et que tout le monde avait été tué. Puis, les enfants qui menaient les chèvres brouter en altitude se sont fait agressé par des monstres invisibles. Les expéditions punitives ont finit en massacre, personne n’est revenu de la montagne noir.
Lorsqu’on leur tend la photo de Yolande JOLIMONT, le chef la reconnaît immédiatement. Même que c’est après son passage que les explosions ont commencé… Et bha tiens Sébastien…

L’équipe d’intervention décide alors de s’y rendre et découvre sur place une forme de vie invisible et puissante, usant de pièges dispersés dans la jungle. La créature repérée à tout d’un Démon ayant lâché sa tête et rapidement le combat s’engage. Avant que nos cornus n’en viennent définitivement à bout, Ignace qui ne semble pas tout à fait étonné de voir une débauche d’effets magique s’interpose et hurle :
« Ange, Serviteur des pêcheurs, Ami des Fidèles, Maître des Convertis, Archange des Convertis, viens, J’AI RETROUVE DRINA »
Et d’un bosquet, surgissant de fumeroles magiques se dispersant avec le vent, une petite fille en robe rose et aux longues couettes blondes les salue d’un sourire peinturluré de chocolat et lance au Démon protégé par Ignace : « Mère, enfin vous voilà… ».

Hein de quoi ? Kikcétikidi ? C’est qui cette Drina d’abord ? Et kèkèfoulà d’abord ??? Comment ça la mère d’Ange ???

On se calme ! Chaque chose en son temps. D’abord ramasser du bois, et faire un feu pendant qu’Ange s’occupe dans son coin de Drina que les Démons à qui les Démons ont ratatiné la gueule. Puis Ignace prend la parole et leur apprend :
- qu'il est un Ange d’Ange de Grade 3
- qu’Ange lui a demandé de retrouver la trace de Drina

Ange prendra la parole pour apprendre aux Démons :
- qu’elle était sans nouvelle de Drina depuis 6 mois (depuis cette carte «From Sierra Leone in Love » qu’elle lui avait envoyé), ce qui l’a poussé à envoyer l’un de ses meilleurs éléments à sa recherche (Ignace).
- qu’elle est le fruit de l’Union d’un Ange de Michel (un certain Martin LUTHER) et d’un Démon d’Andrealphus (Drina donc !)

Après s’être entretenu avec Drina, Ange ajoutera :
- qu’Andrealphus a ordonné à Drina de se rendre avec lui en Sierra Leone, sous l'identité de Martin BUCER
- que Drina a été contraint de faire prisonniers les médecins de l’hôpital, les torturer puis les assassiner. Sous la torture, les médecins évoquaient une prise de contrôle de l’hôpital il y a 4 ans par un groupe de mercenaires libériens. Au cours de cette sombre période, une infirmière du nom de Yolande JOLIMONT fut violée par un gars énorme, en treillis, qui portait une cravate mickey… « Baal, ça ne peut être que lui… ». L’opération d’Andrealphus consistait donc à effacer les preuves restantes de son union avec le gros bourrin d’encravaté.
- qu'une fois toutes les preuves éliminées, Andrealphus a séduit Martin BUCER aka Drina dans le but de la tuer par un orgasme mortel. Mais Drina a senti le truc venir et s'est téléporté dans la Montagne Noar où elle a décidé de rester, un peu affecté par les évènements récents, elle s'est laissé aller à quelques sauvageries sur les autochtones pour se nourrir...
- que la conception entre créatures divines revêt un caractère miraculeux et que si un Ange et un Démons donne naissance à un Archange… elle s’interroge alors sur ce que deviendra le fruit de l’union entre Andrealphus et Baal ! Au minimum cela boulverserait complètement la hiérarchie Démoniaque. Sans compter les conséquences d’un tel viol ( !!?!) des édits de stérilité divins
- qu’Andrealphus semble enceinte depuis environ cinq ans et que son comportement imprévisible ne doit pas être tout à fait étranger à sa grossesse.
- Qu’il est important de comprendre quel plan a poussé Andrealphus à se faire mettre un polichinelle dans le tiroire. Phuphus n’agit pas à l’improviste. C’est impossible…



Dernière édition par Krakoukass le Jeu 2 Juin - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mer 1 Juin - 9:38

Interlude n°5

- De Profundis, De Profundis… C’est surtout nous qui l’avons « De Profundis » j’ai l’impression…
- Mais arrête un peu de te plaindre Ixor, tu crois vraiment que t’as quoi de te la ramener d’ailleurs avec ton nom de Démon qu’on croirait sorti du neurone dépravé d’un mangaka toxico…
- Dis donc petite souillure de vin de messe, méfies toi, je pourrais très bien me transformer en éléphant histoire que tu apprennes le sens « de profundis » de l’expression « ça trompe énormément » !
- J’attends que ça, j’ai jamais passé une bête comme ça au barbecue lui répondit le Démon de Belial.
- Bon et d’abord c’est qui ce De Profundis, interrogea Bahaaa.

Zawax qui décidément devait être la seule à suivre ce que ses supérieurs leur avaient raconté, se demanda à son tour pourquoi on les avait désigné, eux, pour aller jouer les glandus 200 mètres sous terre.
- C’est un ami de Monsieur GILBERT, un Démon de Gaziel du genre à pas se mêler aux humains. Ca fait des décennies qu’il n’a pas revu la surface. Il a besoin d’être ravitaillé. Et faîtes pas les cons parce que c’est du genre Grade 3 qu’a raté sa vocation de Prince Démon, il pourrait très bien vous écorcher vif en ouvrant une paupière.
- Ravitaillé ? C’est une blague ? Des livres la Pléïade, trois litres de thé, des cordes de guitare, un CD de Depeche Mode et un Jungle Speed ? poursuivit le Belial.
- Faut bien s’occuper.
- HA ouais et il va y jouer avec qui? avec son ami imaginaire ?
- Non un Grade 3 ça a plein de serviteurs.
- Ha ouais et tu tires quelle gloire à gagner contre un squelette ?
- Putain de merde j’ai ma loupiotte qui marche plus quelle connerie. Quelle chiotte c’est bas de plafond ici !

Traversant des grottes lugubres et des rivières souterraines, les Démons étaient crottés jusqu’à la taille, ce que Bahaa trouva fort plaisant.
- Vous entendez ? C’est quoi ce truc ?
- Du violon, concerto pour violon de Brahms.
- Jamais entendu quelque chose d’aussi nase, ça vaut pas le dernier Fréderic François.

L’équipe d'intervention du centre de tri resta stupéfaite du spectacle se déroulant devant eux. Une troupe de cinq zombies étaient tranquillement installée à jouer de la musique classique.
- Messieurs, messieurs Allegro on a dit Allegro !
- Pardonnez mes écueils cher soliste, j’ai l’esprit ailleurs aujourd’hui, sûrement mes rêveries sont-elles dûes aux pensées de Pascal que je me suis relues hier soir.

Sortant de l’ombre, un petit gars musclé à l’accent titi parisien lança aux Démons
- Oui je sais ça surprend quand on ne s’y attend pas… Y z'ont trop lu de livres je crois…
- Heu De Profundis ?
- Bha ouais mon con, qui veux tu trouver d’autre dans le coin ? Gilbert vous a fournit la liste ?
- Oui oui, tout est là

D’un geste éclair, De profundis tira cinq chaises, une table et deux candélabres. Il disposa une nappe aux motifs sinistres et demanda aux Démons de s’installer.
- MAINS SUR LA TABLE. Ha ha Sur que c’est pas avec ces autres couillons là bas que j’vais pouvoir jouer à mon jeu fétiche !
Cette fois… les quatre Démons se sentirent vraiment seuls au monde et l’avaient vraiment De Profundis… excepté l'Asmodée qui, lui, était aux Anges*

*désolé de sombrer dans la facilité


Dernière édition par Krakoukass le Jeu 9 Juin - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Lun 6 Juin - 23:07

ACTE II - DE BELLO CIVILI

Ice, Ice Baby (séance du 04/06/2011)

Deux jours après leur retour de Sierra Leone, Monsieur FABIEN convoque les Démons pour leurs signaler qu'il a transmis les éléments concernant la grossesse d'Andréalphus à ses supérieur et que l'information a été diffusée à la Cour Démoniaque (qui se réunit tous les soirs de 21h à minuit).
L'ordre du jour a attiré la quasi totalité des Princes Démons et a provoqué des très vives réactions parmi lesquelles ont retiendra:
- Baal qui prend la nouvelle avec philosophie
- Andromalius qui fulmine et annonce qu'une note de service sera rédigée invitant à tous démon d'Andréalphus à communiquer les infirmations qu'ils ont sur l'endroit où se cache leur prince qui devra "rendre des comptes".
- Nog entre-ouvre un oeil torve pour se rendormir de plus belle, sous le regard amusé de Beleth...
- Malphas hurle au scandale et rappelle qu'un truc pareil est inadmnissible et que la ponte d'un rejeton de Prince Démon risquait de provoquer un cataclysme dans leurs rangs
- Kronos qui se retourne vers le Trône de rubis désespérément vide de Satan depuis que celui-ci est parti en vacances (depuis plus de 5 ans, "de toutes façon on a gagné"...)
Une enguelade mémorable s'en est suivie dans un brouha indescriptible que Kronos interrompu par un claquement de doigt temporel où tout le monde rentra chez lui.

Après deux bonnes semaines de congés interrompues par un petit voyage de 48h sous terre pour jouer à Jungle Speed, l’équipe d’intervention du Centre de Tri est de nouveau au rapport pour une mission confiée par M. FABIEN qui souhaite lever le mystère sur le braquage d’un fourgon de la Brinks par un homme seul. Le véhicule a été projeté contre un platane. La police mentionne l’utilisation de paroxyde d’azote, qui aurait gelé les pneus et les portes du véhicule. Une technologie de pointe pour un seul homme ? Ca pue le démon peu discret voire, pire, le renégat en gogette. M. FABIEN demande au groupe de mener l’enquête.

Après s’être amusée à laisser Bahaaa faire une coupe semi-afro à sa fille de 5 ans, Zawax et le reste de l’équipe achète un peu de matériel pour se faire passer pour journalistes. Ils se rendent ensuite au siège de la société de transport mais n’en apprendront pas plus.
Un détour par la Brinks sera plus payant. Après enquête, les Cornus mettent le grappin sur Gérard LEPUIS, un post-soixante huitard occupant le poste de conseiller client. C’est ce dernier qui a renseigné Raymond BOUGOUIN (qui vient d'on ne sait quel bourg*), son vieux pote braqueur, d’un transport de fonds important et de l’itinéraire suivi. Le braqueur n’avait plus qu’à se trouver sur le chemin et se montrer habile…

Nos héros se lancent à la poursuite de BOUGOUIN mais ils apprennent qu’il vient juste de se faire serrer pour un nouveau braquage, qu’il a cette fois viandée comme un bleu. Le braqueur se retrouve en détention préventive et nos Démons se voient contraint de faire un petit séjour en prison pour pouvoir l’approcher. Rien de plus simple pour Kevin et Jean Hubert qui casseront allègrement la gueule à deux policiers en vadrouille. Crac garde à vue ! Crac déposition ! Crac détention préventive à Mérogis, cité fleurie !
Quant à Zawax et Bahaaa, elles occuperont provisoirement un poste d’assistance sociale carcérale, que Monsieur FABIEN leur trouvera sans souci (« on a un tas de connexions avec ce milieu »).
Quelques caïds et autres petites frappes locales remis à leur place, les deux démons incarcérés finissent par s’isoler avec BOUGOUIN (sous les douches, c’est louche). Celui-ci devine rapidement qu’il a affaire à deux démons et tente de s’enfuir après les avoir arrosé d’un jet de glace. Une attaque mal ciblée… Kevin n’entend pas en rester là et lui chatouille les oreilles d’un jet de flamme tout en contrôle ! Mais BOUGOUIN ne parvient pas à résister à l’attaque du démon de Bélial et crame littéralement sur place. Et c’est bien là tout le soucis de nos Démons, le corps de BOUGUOIN reste sur place. Pas de « plop » ! LA pauvre victime était humaine.
Un humain avec un pouvoir de Crocell ? Voilà un rapport de mission dont les conclusions sentent encore les embrouilles à plein nez ! Kevin trouvera dans les affaires de BOUGOUIN une photo du braqueur avec un gars louche qui sera par la suite identifié par M. GILBERT comme un démon de Crocell.

M. GILBERT fera venir au CDT Emile FAQUIN, un ami de chez Crocell qui pourra sans doute leur en apprendre davantage. FAQUIN leur apprendra que le gars sur la photo est un certain Isaac ICEBERG, un grade 2 de chez Crocell qu'on a pas revu depuis pas mal de temps mais il n'en sait pas plus.
Ce que M. GILBERT avait du mal à croire...

* Blague soutenue par l’amicale Laurent RUQUIER de Chaudron-en-Mauges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Jeu 9 Juin - 19:31

Interlude n°6

- Puisque j’vous dis que j’sais rien de plus !
- Ha ouais, alors pourquoi ruminer à propos de « ces cons du centre de tri qui savent rien ». Et ça veut dire quoi « quand ils découvriront les Flocons, il sera trop tard » ?
- Ouais bha d’abord c’est vilain de lire dans les pensées de gens. J’vous rappelle que vous n’êtes pas mon supérieur.

Monsieur GILBERT souleva une pile de document tâchée par un vieux sachet de thé au citron pour extraire un formulaire qu’il tendit au démon de Crocell
- Allez y, formulez une réclamation si vous le souhaitez, je ne manquerai pas de signaler à vos services votre comportement déviant.
- Pas la peine, j’ai autre chose à foutre.

Dans un concert de volutes noires, le Démon de Crocell s’échappa par la fenêtre entre ouverte. M. GILBERT ne pu que pester contre la forme gazeuse qui lui filait entre les doigts.
Les temps sont troublés de sujets trop nombreux pour n’être que le simple fait du hasard. Tout cela sentait mauvais, très mauvais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Sam 11 Juin - 20:52

The Roof is on fire (scénar n°6 - séance du 11/06/2011)

Lundi 27 octobre 2003
Un coup de fil en début de soirée alerte nos Démons d’un danger concernant Monsieur FABIEN. C’est Monsieur GILBERT qui leur demande de se donner rendez-vous rapidement chez Régis car il est inquiet au sujet de son camarde, qu’il pense menacé. Il souhaiterait s’en entretenir avec eux.
Trois heures plus tard et de nombreuses mousses dans le gosier, nos Démons en sont toujours au même point. Mais que fout Monsieur GILBERT ??? Pour passer le temps, Bahaaa se donne en spectacle en chantant du II Unlimited, l’assemblée est médusée, Zimah frôle la rupture d’anévrisme et Ixor se sert un rat écrabouillé con leche L’attente sera perturbée par une altercation entre trois Belial cherchant des noises à un Crocell, un certain Frozzen, qui cherche refuge auprès des joueurs qu’il identifie rapidement comme ceux ayant mis la main sur Raymon BOUGOUIN, un humain avec des pouvoirs de Crocell, ce que Zimah ne manquera pas de juger inqualifiable ! Mais Frozzen justifie l’action de Crocell par les antagonismes de Belial qui voudrait « déclencher une guerre qui ne fera de bien à personne ».

Mardi 28 octobre 2003
6h du mat et toujours pas de GILBERT, les Démons quittent Chez Régis et décident de se rendre au CDT pour voir ce qui se passe. Zawax se rase le crâne car elle a mal aux cheveux…
C’est vers 9h que le personnel du CDT se retrouve au complet, Messieurs GILBERT et FABIEN compris. Monsieur GILBERT s’excusera pour son absence de la veille arguant une panne d’oreiller et qu’il s’était fait un plan parano en imaginant Monsieur FABIEN menacé par des Anges suite à l’altercation récente ayant eu lieu devant le CDT. Mais il semblerait que la menace identifiée n’était que quelques jeunes en mal de tags et rien de plus.
Mademoiselle Aurélie coupera court à la conversation en leur demandant quelles conneries ils avaient pu faire pour être convoqués toute affaire cessante par un démon d’Andromalius, dans une aciérie d’Aubervilliers.
Là, le dénommé Raoul, Grade 2 de chez Andro leur tend une photo d’une jeune femme brune très mignonne, la vingtaine et les yeux clairs, « Julie Delahaye », une Grade 2 de chez Crocell. Raoul leur demande :
1. d’enquêter sur son activité ainsi que sur son éventuelle déviance du Grand Jeu;
2. de gagner sa confiance et lui faire croire que nous sommes de son côté;
3. de la faire avouer et obtenir une preuve matérielle.
Nos cornus prennent donc le temps de régler deux ou trois trucs (Zawax confie sa fille à une étudiante fumeuse d’herbe, Bahaaa révise ses classiques d’Eurodance 90’s) puis se rendent immédiatement à Orange où réside la « coupable ».
Dès leur arrivée ils inspectent les alentours du domicile de Julie Delahaye puis investissent la villa qui leur a été réservée (qui contient argent, vivres et tout le matériel nécessaire pour filmer la victime à son insu).

Mercredi 29 octobre 2003
Réveil matinal pour nos Rougeauds qui décident d’envoyer Ixor filer Julie à son travail (attaché territorial au service culture de la mairie). Pendant ce temps, les trois autres se rendent chez Julie mais n’arrivent pas à crocheter la porte, ce qui leur vaut de se faire repérer par la-petite-vieille-du-bout-du-couloir-qui-fait-chier-le-monde-a-tout-le-temps-surveiller-les-allers-et-venues. Un coup de boule à elle et son mari plus tard et voilà nos Cornus empruntant le balcon des vioks pour rentrer clandestinement chez Julie. Ils découvrent que l’ordinateur de Julie est particulièrement instructif et contient :
- des devis et factures de A88, une société écran appartenant à la holding Hyperborea Financing, connue entre autre pour financer le mouvement Terre creuse, mouvance fasciste regroupant des humains, des anges, des 3ième force, mais peu de démons.
- Des tableaux financiers d’entrées-sorties d’A88 dont Julie semble être la gérante.
- Un listing avec des noms de Démons et des noms d’humains ayant reçus des pouvoirs de froid et de glace (dont de nombreux semblent appartenir à la Terre Creuse). LE fichier comprend environ 150 noms couvrant la région PACA.
Forts de ces informations, les Démons décident de suivre Julie et zapper le point n°2 de leur mission pour passer directement aux aveux. Ils se postent donc en planque devant la mairie pour la suivre jusqu’à chez elle. Mais Julie n’emprunte pas le chemin habituel et fait une halte dans une villa tenue par un cureton qu’elle semble bien connaître. Le curé entamera une messe privée devant quatre personnes, cinq si on compte Julie qui reste en retrait.
Zimah prend tout cela en photo pour constituer un dossier accablant sur Julie et ses relations cléricales mais il se fait surprendre avec son gros objectif à l’air libre*. Un type au crâne rasé lui demande alors ce qu’il fout à les photographier et Zawax lance un pari stupide, provoquant le crâne rasé de ne pas être capable de partir sur le champ faire un voyage touristique en Sierra Leone! ... ce qu’il fera sur le champ (joli pari stupide) ! Reste trois pélos dont l’un se mettant à hurler « C’est du cornu, c’est du cornu, on blaste discret les gars ! ON BLASTE ». « Pélos » étant réducteur, on parlera d’un ange de Daniel, un de Jean Luc et un encravaté de chez Walther. Après un combat furieux quoique laborieux pour nos Cornus (qui s’en sortent avec deux inconscients sur les bras), Julie prend la fuite, le cureton appelle des secours et le quartier se réveille… la sirène de la police hurle au loin sa fureur coercitive. Les Démons fuient...

Après un détour par la villa pour se remettre d’aplomb, nos Rougeauds filent chez Julie qu’ils surprennent en train de faire ses bagages en hâte. Surprise, elle se laissera assommer sans mal et se trouvera vite ligotée et emmenée à la villa pour interrogatoire.
Sur place, nos amis reçoivent l’aide d’un Démon d’Andromalius que Raoul leur confie pour les aider à obtenir des aveux. Mais Julie panique, ne voulant pas être livré à un tortionnaire de chez Andro et elle lâche les info :
- Crocell a confié des pouvoirs à des humains à travers le monde entier pour pouvoir lancer une guerre contre Belial et le renverser et qu’il n’attend que la bonne occasion
- Que ces humains sont regroupé sous le nom de Flocons de Sang
- Elle s’est alliée avec des Anges appartenant à une organisation secrète fasciste interdite par les forces du Bien et que noyaute son prince depuis longtemps pour assurer sa suprématie en Enfer. Ces abrutis étaient faciles à enrôler dans les Flocons tant leur QI frôlait celui d'une mouche faisnt la sieste.
- Qu’elle a tué son supérieur et ses autres coéquipiers car ils n’adhéraient pas aux « nouvelles méthodes » de leur Prince Démons qu'isl estimaient "contraire au Grand Jeu".
Face aux menaces, Julie finit par se montrer beaucoup plus véhémente et fait apparaître des épieux de glace qu’elle lance en tous sens. Elle sera rapidement calmée par Zawax qui lui plombera la tête d’un tir radical la désincarnant sur le champ. Plop !
Hop ! Un petit coup de fil à Raoul ! … qui s’avère ravi, leur demande de remettre la cassette des aveux dans une consigne de l’aéroport Charles de Gaulle et leur promet rapidement moult récompenses magiques et financières pour saluer leur réussite.

Jeudi 30 octobre 2003
Mais une fois rentrés au CDT, nos démons ont un arrière goût amer dans la bouche. Celui d’avoir bouffé un truc un peu avarié, sans en être absolument certain. Trois jours passent et toujours pas de remerciements, rien, nada, que d’chi… Un peu dégouté sur les bords et se demandant s’ils ont vraiment eu affaire à un mission officielle, nos amis décident d’en parler à Monsieur FABIEN auprès de qui ils jouent franc jeu et lui déballe toute l’affaire. Monsieur FABIEN s’inquiète de la montée en puissance de l’antagonisme des Princes ennemis et s’engage à s’informer sur ce Raout et la mission qui a été confié à son équipe d’intervention sans même qu’on l’en ai averti…
Les temps sont troublés de sujets trop nombreux pour n’être que le simple fait du hasard. Tout cela sentait mauvais, très mauvais…
Tiens, y’a de l’écho ici ?

* aucun sous entendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Sam 18 Juin - 19:14

Interlude n°7

Il faut quand même se coltiner pas mal de merdier quand on est démon. Zimah se souvenait qu’il la sentait mal cette nouvelle mission. M. FABIEN leur avait demandé de se rendre à Auxerre retrouver des écrits prophétiques d’un certain Michel de Notre Dame, un nom fort peu engageant ! Ca sentait la mission casse-couilles par excellence. Il se rappelle avoir répondu au boss :
- Après Dunkerque, Auxerre… vous nous gâtez niveau lieu de villégiature prestigieux…
- Auxerre malgré ses trop nombreuses églises est une très belle ville l’ami. On s’y est bien marré d’ailleurs avec la peste au XVIIème siècle.
- Whouhouuu c’était peut être Las Vegas y’a trois cent ans mais AUJOURD’HUI c’est un peu le trou du cul de la France vous savez !
- Vous auriez peut être préféré partir en Afrique du sud ?
- Heu bha en tous cas Freetown le climat était des plus agréables. Et heu pourquoi l’Afrique du sud d’abord ?
- HO rien, une piste qu’on exploite avec Monsieur GILBERT, on vient de découvrir que le gars qu’a filé le pouvoir à BOUGUOIN semble s’y être rendu.
- Ha bha on y va si vous voulez pas de problèmes
- AUXERRE J’AI DIT
- Ok ok, on va faire avec, « auxerre la ceinture », intervint Bahaa sous le regard médusé de ses petits camarades.
Et voilà comment on se retrouve paumé au fin fond de l’Yonne. Heureusement l’enquête avait bien progressé et ils avaient appris grâce à un vieux poivrot antique du bar de la poste que Nostradamus (puisqu’il s’agit visiblement de lui) avait séjourné à Auxerre à la Tour de l’Horloge et y avait mené des « sorcelleries » à ce qu’en disent les légendes locales. Mais la Tour ne contenait rien d’intéressant. Et ce n’est pas faute d’avoir violé le gardien pour obtenir des informations… Le seul détail suspect à en « tirer », c’est que suite aux travaux de rénovation de 1890, la famille VALET responsable du chantier est devenue soudainement richissime et constitue l’un des principaux propriétaires auxerrois.
- C’est vilain de tricher glissa Zawax d’un sourire emprunt de sadisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 21 Juin - 22:22

Le Démon est un animal politique… Scenario 7 – séance du 19 juin 2011

C’est en rendant visite à M. VALET que nos Démons découvrent les écrits de Nostradamus, qu’ils confient à Monsieur FABIEN à leur retour d’Auxerre où ils auront rencontré un vieillard alcoolique agitant sa poche à urine en tous sens, un neo-bourgeois capitalistico-beauf amateur d’art rococo-nanardesque, 1258 cocottes prêtes à se faire manger avec des carottes et des oignons et, enfin, une lettre énervée se défendant avec une tronçonneuse, des sécateurs et un râteau ! Vraiment l’Yonne, c’était épique !

A peine le temps de souffler que les Démons découvre un Centre de Tri en alerte. Deux démons d’Andromalius sont venus alerter nos Démons qu’ils étaient convoqués pour une commission d’enquête visant à découvrir l’implication de Crocell dans des entorses caractérisées aux principes des forces du Mal. Leur témoignage constituera le principal de l’audition et il se pourrait que cette commission entraîne des décisions radicales. Ajouter à cela un démon de Belial et un de Crocell se présentant chacun comme des gardes du corps chargés de veiller sur eux pour éviter que le « camp d’en face » (et on parle pas des youyous !) ne leur pollue l’esprit.
Monsieur Fabien récupère les écrits de Nostradamus et remercie les Démons en leur annonçant qu’ils auront droit d’obtenir un pouvoir de leur choix.



Vient le jour de la commission et nos Démons en seraient presque soulagés tant les deux couillons qui les accompagnent sont pénibles à supporter, tout le temps en train de s’insulter et de se menacer…
Quatre démons ont été désignés en Enfer pour diriger la commission, représentant Andromalius, Baal, Malphas et Kronos c'est-à-dire les Premiers Nés (à l’exception de Bifrons absent pour grosse fatigue et Andréalphus pour les raisons qu’on connaît). L’ambiance de la commission relève tant du maccarthisme démoniaque primaire que de la fête familiale mafieuse. Il faut dire que les Belials sont largement représents et foutent un maximum de boxon dans la salle.
Les faits sont rapidement exposés et des premiers témoins aux informations creuses (c’est la faute à Belial c’est Malphas qui me l’a dit / si je dis que je suis pour Belial vous me referez ma piscine ? / nan mais faut éteindre le brasier des Belial ils veulent juste crâner avec leur feu infernal / c’est la faute à Nog s’il pionçait moins on travaillerait plus pour gagner plus ( ?!?Oo)) entendus. Lorsque vient leur tour, nos quatre Démons avancent fébrilement face aux quatre enquêteurs à savoir :
- Marie Jolie, une bombe sexuelle de chez… Mais non pas Phuphus… il n’est pas aware en ce moment. Cette Marie Jolie là sert bel(le) et bien ce très respectable Baal !
- Salomon est un Andromalius, avec un haut niveau de classe et un ton affable.
- le très renommé Professeur, de chez Kronos
- Jézabel une Malphas à l’apparence stricte mais prête à se lâcher dès qu’elle en a l’occasion.
L’audition durera toute la journée. Les quatre membres de l’équipe d’intervention du CDT seront cuisinés pour savoir ce qu’ils retirent de l’affaire BOUGUOIN et des autres détails dont ils auraient connaissance. Une bonne occasion pour révéler l’affaire Julie DELAHAYE. Zimah ne manque pas de s’emporter en rappelant que les Crocell n’ont aucune preuve tangible face aux éléments concrets qu’eux ont réussi à réunir. Zawax tente de tempérer le Belial en rappelant que les choses lui ont paru un peu trop faciles et que l’affaire pourrait avoir des ramifications plus complexes. Ixor a du mal à suivre tant son besoin de violence lui occupe l’esprit (quand même je retournerai bien dans l’Yonne histoire de bastonner ce connard de petit vieux qui m’a postillonné dessus ). Finalement Salomon fulmine et demande aux Démons de lui faire part de leur verdict :
- Zimah accuse Crocell de trahir le Grand Jeu,
- Zawax soutien que les faits semblent incriminer Crocell mais qu’il serait possible que Belial en ait rajouté une couche,
- Ixor soutient Zimah et accuse Crocell de traîtrise,
- Bahaaa soutient la thèse de Zawax qu’il pourrait s’agir d’un mélange des deux !
Salomon dans un élan des plus zélés annonce que Crocell a été majoritairement désigné coupable de menacer la survie du Grand Jeu par les principaux témoins de l’affaire et que la commission, en vertu des pouvoirs lui ayant été accordés et sur la base des pièces accablantes qui lui ont été transmises, déclare Crocell RENEGAT et ordonne à tous démon sous ses ordres de se rendre immédiatement devant les services d’Andromalius pour réaffectation à un nouveau Prince. Marie Jolie écarquille les yeux, médusée, pendant que le Professeur secoue la tête d’un air inquiet sous le regard d’une Jézabel en pleine extase !
Une partie de la salle est totalement abattue. Les démons de Belial exultent et s’empressent d’encercler les Crocell pour les orienter vers les services administratifs du Prince du Jugement.

Tout le monde retourne au Centre de Tri. La bonne nouvelle ? Ils n’ont plus le Belial et le Crocell sur le dos. Marrant tiens d’ailleurs, ce dernier semble avoir complètement disparu…
Monsieur Fabien annonce des heures sombres à venir car un risque de conflit direct risque d’éclater. Il va être compliqué d’appliquer cette décision en Enfer où les Démon sont beaucoup plus sauvages et proches de leur Prince. On nage en eaux troubles car de mémoire de Grade 2, Monsieur FABIEN n’a jamais ni vu ni vécut une telle crise en Enfer.

Deux jours plus tard les Démons sont convoqués au CDT pour une nouvelle affaire à traiter en toute urgence.[


Dernière édition par Krakoukass le Sam 25 Juin - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 21 Juin - 22:27

"Voir le Pôle et mourir..."[ Scenario 8 – séance du 19 juin 2011

Monsieur FABIEN vient d’être averti qu’un démon de Malthus venait de découvrir un cadavre étrange : glacial comme un cap’taine igloo. Il envoit les Démons enquêter.

Les Démon se rendent donc à l’hotel IBIS d’Orly où ils rencontrent Gilbert BLENOT, le fameux malthus. Ils finissent par découvrir grâce à un réceptionniste un peu jeune et une femme de chambre qui aime nettoyer les chaussures des Belial que le corps est celui d’une prostituée du nom de Marguerite LEBLANC. Celle-ci venait de passer quelques heures collés-serrés avec un scientifique (venu pour le congré annuel des géologues) du nom de Bjorn Olsen, un gars qui en plus d’être rouquin porterait une moustache et des tâches de rousseurs !!! Un type au physique aussi improbable ne pouvait qu’être louche… Nos cornus s’empressent de se rendre à Orly car ils découvrent que le rouqumoute a pris un billet direction Le Cap… mais l’avion leur file sous le nez.
Ils décident alors de prendre le suivant mais le voyage est mouvementé. Seul Ixor a réussi à ne pas se retrouvé assis à côté d’un chiard. Zimah et Zawax ont des sueurs froides. Finalement le Belial, n’en pouvant plus d’être confronté à l’horreur impie d’une tête blonde, vomira sur l’enfant pour lui manifester son respect. Il finira par lui claquer un peu la gueule au passage parce qu’il l’avait bien mérité. Hurlement de la mère, intervention de la police de l’aéroport du Cap, dépositions, amende, eeeeetcaeeeteeeeera. N’empêche dommage que y’avait pas la place pour les jambes... un bon coup de genoux, ça aurait bien défoulé aussi.

Sur place, les Démons sont accueillis par un certain Cliff, Démon de Baalberith que Monsieur FABIEN a contacté pour leur permettre d’arriver dans de bonnes conditions. Celui-ci leur annonce qu’il a fait suivre Olsen et qu’il a l’adresse de son hotel. Pas de temps (et de baffes) à perdre, Ixor et ses confrères (surtout cons à vrai dire*) défonce la porte de la chambre d’Olsen qui tente de les attaquer immédiatement. Mais Zawax est plus rapide et lui parie qu’il n’est pas capable, maintenant, de les suivre jusqu’en France. Résultat, le gars qui semble bien humain, n’a qu’une idée en tête… revoir Paaaaaris**
En fouillant les affaires du monomaniaque, nos Cornus découvre qu’il comptait embraquer le lendemain à bord de l’Anjou, un navire scientifique se rendant à la base scientifique Dumont D’Urville située en Antarctique.
Que faire, surtout avec l’autre connard sur le dos qui les brise menu menu… ???

*blague estimé à 845 avant JC
** accent titi parigot obligatoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 5 Juil - 20:16

"Voir le Pôle et mourir..." (suite)[ Scenario 8 – séance du 3 juillet 2011

Nos Démons confient Bjorn à Cliff… et prennent la route direction le Pôle Sud.

Arrivés à la station Dumont DURVILLE, ils sont pris en main par les Ltns TRICARD et DUGLAND, qui leur présente rapidement la station. Puis le Belial fera ami-ami avec une infirmière peu farouche, l’asmodée répare une borne d’arcade, le Caym massacre du manchot empereur par dizaines et le shaytan se cure le nez. Ils finissent par découvrir que la station n’est occupée que de Flocons de sang et de Démons de Crocell. C’est d’ailleurs en empruntant un sous sol que nos cornus finissent par découvrir une grotte où Crocell s’est réfugié. Le Prince Démon, après s’être intérrogé du sort à leur réserver, leur présente son histoire. Son frère et lui se serait pris le chou pour une humaine sur laquelle tous deux ont flashé à l’époque où ils se baladaient sur Terre avec les humains. Puis vint la Chute et la perte de mémoire des Anges concernés. Seulement Belial conserva une partie de ses souvenirs, et se rappela que son frère bha, il avait essayé de lui piquer sa meuf ! Et ça l’a rendu malade ! Belial avec la complicité de Malphas infiltra les rangs de Crocell, qui en réaction créa les flocons de sang. Belial en rajouta une couche en dévoilant récemment au grand jour que Crocell attribuait des pouvoirs à des humains et, parce qu’il faut bien rendre le truc encore plus gros, prétendit qu’il s’alliait avec des membres de la Terre Creuse à des fins suprématistes*.

Mais pas le temps de causer davantage, la station est attaquée ! Crocell remonte à la surface et contemple sa base ruinée sous le feu nourri des lances missile d’un hélicoptère de combat et d’une escouade de la Division Carmine, l’Elite de chez Belial. Crocell est contraint à la fuite et Zimah en profite pour lui lâcher une grenade au cul, ce que le Prince gardera surement en mémoire pour longtemps. Zawax et Bahaaa qui avait pris parti pour le Prince du froid en tombent des nues !

Nos Démons retournent au Centre de Tri où Monsieur FABIEN récupère le rapport de mission… sans commenter la prise de position des Démons. Le centre de Tri a pris une apparence de bunker, avec mitrailleuses et sac de sables aux entrées. C’EST LA GUERRE annonce Monsieur Gilbert, les rangs démoniaques se foutent sur la gueule en Enfer et le conflit commence à se reproduire sur Terre.

*je sais pas si ça se dit mais ça fait genre alors je le laisse


Dernière édition par Krakoukass le Mar 5 Juil - 20:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 5 Juil - 20:24

Elle est plus forte que toi, la Crise Scenario 9 – séance du 3 juillet 2011

Pas trop le temps de philosopher sur la guerre civile se préparant, nos Démons sont lancés sur une nouvelle enquête visant à identifie qui a tué les Démons propriétaire du Black Velvet, Haut de vie nocturne démoniaque. Avec la complicité de Carmen, une bibliothécaire de Massy appartenant à l’Aphte (société d’information du seigneur Malphas), nos cornus finissent pas remonter la pistes des Anges ayant attaqué le night club et découvrent que les You-Yous envisagent un plan d’envergure intitulé « Nuit Bleue » pour anéantir les forces démoniaques du Quartier Latin par la coopération des trois archanges les plus guerriers qui soient : Laurent, Daniel et Michel. L’opération aura lieu dans 48h, à 21h précise. Les Anges comptent bien profiter des dissensions démoniaques pour leur porter un coup majeur.

Nos cornus mettent alors en branle tous leurs réseaux :
- Ils contactent De Profundis, qu’ils convainquent en lui apportant une extension de Jungle Speed. Le grade 3 de Gaziel promet d’ébouler quelques galeries que les Daniels sont sensés envahir
- Ils contactent des démons d’Haagenti occupant tout un immeuble sur une belle avenue et mobilisent leurs serviteurs les plus puissants
- Ils contact la société Penthouse 69, une société démoniaque d’escort girl couvrant des activités de prostitution. Par ailleurs la société dispose d’une salle de concert où de nombreux démons attendront sagement les Anges souhaitant en découdre.
- Ils mobilisent tous leurs réseaux personnels et parviennent à recruter une vingtaine de démons supplémentaires.

Les forces finissent par s’équilibrer et à l’heure fatidique c’est le chaos dans le centre parisien.
- Une horde de motards appartenant à Michel se fait faucher par un camion rempli de Démons qui les attendaient sagement devant l’immeuble infesté d’Haagenti.
- Les Anges attaquent Penthouse 69 mais doivent faire face à une résistance inattendue et le combat fait rage entre les porteurs d’épées et les cracheurs d’acide.
- Bahaaa décapite du Novalis
- Zimah crâme du Michel
- Zawax force un ange à se mettre la tête dans le cul
- Ixor, compte les morts
- Une manifestation pro-Izmet pour un enculage de poulets libre et décomplexé attire les média, qui couvrent l’espace public et empêche les Anges d’agir trop librement,
- Monsieur Fabien regarde le match à la télé.

Au final, aucun des deux camps ne prend l’ascendant mais les Démons ont évité le pire et marqué leurs territoires. Et ils ont une vidéo d’un Ange qui tente de se mettre la tête dans le cul (ce qui n’a pas de prix).

Les Démons arrivent au CDT où de nombreux Démons se sont regroupés pour accueillir triomphalement nos Cornus. Ca sent la cahuette et le champomy, ça se marre, ça se tappe dans le dos. Mais alors qu’on salue la dévotion de nos Cornus, tous les portables se mettent à sonner en même temps et les télévisions s’allument et dévoilent le visage d'un blond ténébreux au regard d'acier.

« Salut les gars, c’est Satan. Vous me remettez ? Au début les vacances c’était cool… et puis ça m’a laissé le temps d’observer et de réfléchir. Et j’ai pris ma décision.
Je me CASSE. »


Dernière édition par Krakoukass le Lun 11 Juil - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Dim 10 Juil - 19:36

ACTE III : ET NOX FACTA EST

C’est mon ami et bien plus encore – Scénario 10 – Séance du 10/07/2011


Après deux jours de repos bien mérités, nos Démons sont envoyés à Perpignan pour une nouvelle opération de défense territoriale contre le camp d’en face.
Le voyage sera particulièrement mouvementé, des Démons Crocell attaquant l’estafette de la Poste filant vers le Sud. Les Démons les réduiront en cendres mais apercevront la silhouette menaçante d’un motard (affublé d’une cicatrice lui parcourant le visage) qui semblait peu satisfait de la tournure des évènements… Impossible de le rattraper, le gars est lancé à plus de 200 km/h sur l’autoroute.

Arrivé à Perpignan, nos Cornus prennent contact avec les Démons locaux, qui sont surpris de leur venue. En effet, l’hideuse Anaïs et le baba-cool idiot Jasmin ont bien formulé une demande de renforts mais cela date de deux mois et c’était pour mettre au propre toute la paperasse qui traine de partout. Un vrai bordel ! Les ordres de mission qui traînent par terre, des tâche de café sur les livres de comptes, les fournitures qui tombent de l’armoire et toutes les instructions démoniaques qui s’empilent n’importe comment... Aurélie est hors d’elle et décide de prendre les choses en main. Les autres Démons glanderont à gauche à droite, iront à un concert de rap, et finiront la soirée au Sofitel du Centre.
Le lendemain en début d’après midi, nos Rougeauds se rendent à la conférence du Professeur LENTENOIR qui prétend avoir fait une découverte miraculeuse : une nouvelle race de dinosaure. L’histoire attire l’attention de nos Démons car Jasmin a reçu la visite la veille d’un Démon d’Andromalius, un certain STRAIGHT, qui lui demanda si le scientifique faisait partie des forces du Mal locale, ce qui n’est pas le cas. Mais la conférence se distingue par l’absence du Professeur, qui semble bien louche.
Nos Démons se rendent donc chez le paléontologue, qu’ils découvrent décapité derrière sa bilbiothèque. Les voisins leur apprendront qu’il avait reçu la veille la visite d’un curé conduisant un break Wolkswagen et d’un type dont la description correspond à Straight. Les Rougeauds file à Albi et, après un épisode en cité universitaire à droguer de l’étudiant décérébré, se retrouvent en planque devant une villa où réside Loris GIADANNA l’assistant-thésard du Professeur. Le lendemain et une polymorphie plus tard et voilà nos cornus qui investissent les lieux ! Mais les abrutis d’humains ne veulent pas leur parler et trouvent très bizarre l’attitude du scientifique. Encastrer la copine de Loris dans un porte manteau sera un bon argument pour lui foutre les chocottes et le faire parler. Il apprend aux Démons que LENTENOIR a découvert un spécimen unique, baptisé pour l’occasion Balouchausaure, qui serait dans un état de conservation remarquable et bouleverserait les fondements de la paléontologie. Les ossements se trouvent au museum d’histoire naturelle de Perpignan.

De retour à Perpignan, nos Démons attendent le lendemain pour se rendre au Museum où ils rencontrent le Directeur. Ixor polymorphé en LENTENOIR s’excusera pour son absence à la conférence de presse et demandera à avoir accès à la salle des ossements.
Sur place, les Démons découvrent que les ossements n’y sont plus et que le dinosaure aurait ressuscité, et pris la fuite à travers les égouts.
L’annonce dans le journal d’évènements bizarres dans la forêt près de Prades (du genre massacre de chèvres, pylônes effondrés et cabanes ravagées) attire l’attention des Rougeauds qui y voient des potentiels méfaits du dinosaure ayant pris la fuite. Rendus sur place, ils constatent qu’une battue est organisée pour « tuer l’ours qui décime les cheptels ». Nos Démons font vite et retrouvent la trace du Balouchausaure. C’est l’instant précis où Straight apparaît et leur hurle au visage qu’il fait partie du Labyrinthe et que ce Dinosaure lui appartient. Nos Démons ne savent que penser et laissent le saurien se débrouiller et désincarner Straight. Ils demandent toutefois des explications au dino, qui leur apprend :
- qu’il s’appelle Denver et qu’il est le dinosaure de Dieu
- comment il fut contacté par trois anges de puissance pour « évangéliser » les siens et comment cette mission échoua
- comment les deux anges de puissance Sariel et Raguel décidèrent de le crucifier
-comment le troisième Kiel s’y opposa, provoquant la colère des deux autres qui le rossèrent à mort, Raguel lui portant le coup fatal.
- comment il fut crucifié par les deux autres… jusqu’à ce que Dieu ne mettent fin à tout cela d’un coup de gomme magico-cosmique.

Les démons décident de l’épargner et Aurélie leur apprend que Sariel et Raguel sont connus respectivement sous les noms de Dominique et Andromalius. Pour ce qui est du Labyrinthe, il semble que ce soit une organisation faisant coopérer les serviteur de ces deux Anges de Puissance.

Retour au CDT, les informations brulantes en main. Monsieur FABIEN leur annonce qu’il transmettera les conclusions de cette affaire directement au Conseil Démoniaque, et qu’il se pourrait que cela ait des répercussions directes concernant Andromalius.

Les Démons sont félicités pour l’excellence de leurs services et obtiennent le Grade 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mar 19 Juil - 22:51

Interlude n°8: La Bibliothèque du Marchand de Sable - Scenario 11 (Début)

L’ambiance était des plus chaleureuses Chez Régis ! On buvait le stock restant de bières de Noël. On oubliait un temps l’ambiance délétère régnant en Enfer en fumant des bedos…
- Je vous présente Nielle, un ami de chez Blandine, il a 2-3 trucs à vous dire
- UN AMI ?!? Hurla Zimah
Jesus passa derrière le Capitaine du Feu Infernal et, lui servant une nouvelle bière, accompagna son geste d’une tape amicale sur l’épaule. Le Belial se mit à jouer du flower power à tout va avec un band de Novalis venu jouer du rock psychédélique et laissa son nouveau copain d’emplumé prendre la parole.
- Je crois que Gabriel, l’Archange du Feu, est de retour.
- C’est ça man, et la marmotte elle met le chocolat dans l…
- Je ne plaisante pas, j’ai croisé un type il y a peu sur la plage, près de Biarritz. Un grand aux longs cheveux blond, la peau mate et un regard azur.
- Bien, maintenant on sait que tu es gay…
- Mouais… pas de quoi fantasmer, renchérit Bahaa
- Putain mais laissez le causer, coupa Zawax !
- Oui ça serait gentil d’arrêter de vous croire à la foire de la vanne de l’année, merci. Bref… Ce gars avait quand même un physique hors norme et il me mit mal à l’aise. Je restai planqué derrière un talus et je vis dissimulée sous son manteau une grande épée luminescente. Puis le type se mit à causer avec des sortes de créatures entourées d’une sphère tourbillonnante et flamboyantes. J’ai vraiment cru voir l’incarnation de Gabriel et je me suis vite cassé.
- Nous avons fait des recoupements, ajouta M. FABIEN d’un air renfrogné. Tout me pousse à croire qu’il s’agit bien de Gabriel, vous vous souvenez de cet appartement au nom de Gabriel LEMINOR où vous avez vu des créatures de feu ?
- Mouais, et alors ?
- Et alors ? Je ne sais pas vous, mais moi un Archange qui refait surface maintenant, ça me pose question. Et ça m’inquiète d’autant plus qu’il semble avoir retrouvé son épée de Feu, pardon l’Epée de Feu.
- C’est bien joli tout ça mais c’est des conneries, le Feu, c’est notre rayon !
- Que vous croyez ZimahGabriel le maîtrisait bien avant Belial et son Epée a même croisé le fer avec Laurent.
Les Démons en restèrent coua, un combat entre Archange ? Mais cela est sensé ne jamais avoir eu lieu (vous me direz… y’a bien des enfoirés qui cachent avoir battu à mort l’un des leur… remember l'épisode Kiel). M. FABIEN se lança dans un long exposé au sujet de Gabriel, qui leur apprit :
- Que l’Archange était l’un des 6 Anges de Puissance (Premier Né)
- Qu’il a fait l’annonciation à Marie
- Qu’il serait celui qui a crée l'Islam dans l'espoir de fonder une religion qui serait tout ce que la chrétienté aurait dû être selon lui. Comme il a fait ça dans son coin avec quelques copains, la sanction ne s’est fait pas attendre et il s’est fait tej’ comme un vieux kleenex usagé du samedi soir devant canal +.
- Qu’on avait plus entendu reparler de l’Archange depuis mais que certains évoquent des rumeurs comme quoi il serait sur terre depuis longtemps et qu’il serait amnésique.
- Que ses serviteurs sont des Djinns qui veillerait sur lui en permanence.
Aucun plan divin d’importance ne semble s’être joué en dehors de sa présence, et il aurait été en effet surprenant que les évènements actuels dérogent à la règle.

Très correctement éméchés, le Club des Quatre sortait de Chez Régis en entonnant une rabelaisienne et pétaradante Digue du Cul. Oubliez pétaradante, c’est pas approprié, ou alors trop… C’est au bout du douzième nain croisé sur leur chemin qu’ils envisagèrent la « possibilité d’un éventuel hypothétique problème » (dixit Bahaa buuuurps). En relevant la tête et tentant de fixer leur attention sur un point fixe, nos Démons constatent qu’ils sont cernés de chalets et qu’ils déambulent au fond d’une vallée encaissée aux flancs couverts de conifères. Mais l’horreur ne s’arrête pas là, ils se font bousculer sans cesse par d’immonde gnomes joyeux du genre à s’appeler Zebulon ou farfadets joviaux au sourire écoeurant appliqués à assembler des jouets en bois destinés à finir dans la hôte de riants barbus en tenus rougeâtre.
Autant de niaiserie donnait la nausée. Bahaaa exultait.
Autant de petits être devenait inquiétant, surtout pour Zimah et Zawax, pris d’une fièvre incontrôlable

C’est en rencontrant un certain Niels, qui se présenta de Beleth, qu’ils apprirent qu’ils se trouvaient sur le marche des rêves et des cauchemars (MRC), plus précisément au pays de « toujours Noël » Les Démons reconnurent le gars rapidement mais celui-ci nia toute appartenance au camp d’en face, et encore moins « à l’autre fiotte de Blandine »

Ils finirent par errer un instant, cherchant une sortie car le Beleth les mis en garde : des êtres physiques dans un monde onirique courraient de grands dangers car ils étaient exposés aux pire délires des rêvants. Il leur fallu aller de rêve en rêve avant d’entrevoir une possible sortie, mais quelque soit l’univers de poche où ils se trouvaient, ils effectuaient systématiquement les deux mêmes rencontres, comme si les évènements récents affectaient les rêves et personnages oniriques qu’ils croisaient.
La première figure empruntait les traits fins et harmonieux d’une splendide black aux cheveux noirs, qu’ils finirent par appeler « La Meuf ». La première fois qu’ils la rencontrèrent, elle était étendue dans une pièce vide, avec pour seule décoration deux bols, l’un contenant une flamme éternelle et l’autre un morceau de glace refusant de fondre. Plus tard, alors qu’ils arpentaient l’écume onirique d’une poche post-apocalyptique, il recroisèrent la Meuf au Fire & Ice Hotel, situé dans un immense bidonville suant la chaleur, l’huile et la fumée Elle leur demanda alors « pourquoi ces deux là ne pouvaient se mettre d’accord » et ajouta qu’elle « n’était pas un objet » et qu’elle « refusait de retourner là bas et être encore obligée de choisir ». Les Démons comprirent rapidement qu’il s’agissait manifestement de la gonzesse qui avait semé la discorde entre Belial et Crocell mais que foutait-elle là ? Si elle n’était plus sur Terre, il semblerait que sa représentation onirique soit très forte, et qu’elle occupe une place importante au sein de la MRC, très probablement sous le coup de rêves de deux Prince Démons. Ils la rencontrèrent une dernière fois au sein de la Warp Zone, un univers fantasmagorique regroupant les rêves de ceux s’imaginant en train de voler. C’est un endroit fort dangereux pour les Démons qui doivent se mettre à l’apprentissage des lois physiques aléatoire y régnant. Ils découvrirent que la Meuf se faisait appeler ici la Noire Soeur d’Icare, car sa vie n’était qu’une chute éternelle qu’il n’était pas possible d’arrêter.
Ils suivirent une seconde personne, un grand blond au teint mate qui parcourait les mêmes rêves qu’eux. Celui-ci était à la recherche d’un ami très mince et très vieux, aux cheveux blancs, qui occupait une bibliothèque. C’est en le filant à travers la Warp Zone qu’ils se perdirent dans un labyrinthe de livres en tous genre et surprirent une conversation qui semblait bien secrète…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Ven 22 Juil - 22:57

Interlude n°9
D'un des innombrables livres constituant le labyrinthe où nos Démons se sont paumés, Ixor tire une copie d'un Jugement du Conseil démoniaque, qui dit à peu près ceci...

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Conseil Démoniaque, Séance du 12-De Cadere-66666


LE CONSEIL DEMONIAQUE

Attendus,

- La participation active du dénommé Andromalius aux plus hautes instances et affaires de la hiérarchié démoniaque

- L’impérieuse nécessité de disposer d’un chef de Rang au sein de la Hiérarchie Démoniaque pour vérifier la conformité des actes de chaque Démon aux Principes Démoniaques

- La nécessité absolue que celui-ci affiche l’irréprochabilité nécessaire au pilotage d’une telle mission et que le Conseil est en droit d’attendre,,

- Les révélations édifiantes du rapport de mission 666-04-CDT93-010 faisant état
- de témoignage accablant concernant une implication dans le Premier Meurtre Recensé
- que celui-ci a été commis à l’égard d’un Ange de Puissance appelé Kiel alors que le dit Andromalius était lui-même un Ange de puissance
- d’une participation active au sein d’une organisation dénommée Labyrinthe ayant brisé les règles établies par Dieu et Satan lui-même

- Les suspicions répétées de collaboration avec le méprisable Dominique, lequel s’est illustré à de multiples reprises par des comportements conspirationnistes à l’égard de sa hiérarchie

- Les suspicions de pilotage d'un outil de collaboration angelico-démoniaque dénommé Bureau qui, s'il n'a pu être prouvé a fait l'objet de multiples témoignages troublants...

Décide,

La destitution d’Andromalius du Trône du Jugement et par conséquent de son statut de Prince Démon,

L’attribution du Trône à celui qui fut son fidèle second, le Prince Baalberith, disposant désormais d’un Ministère étendu (Prince des Messagers et de la Justice)

Le transfert immédiat de tous Démons dit d’Andromalius aux services de Baalberith voire d’un autre Prince si une demande expresse est formulée auprès du service Affectation dans les 48 heures.


Le Conseil Démoniaque, séance en présence de l’ensemble :
- Des Seigneur de la Destruction. Pour : 30 / Contre : 15 / Nul : 20
- Des Seigneurs de la Corruption : Pour : 23 / Contre : 14 / Nul : 31
- Des Seigneurs de la Création : Pour : 12 / Contre : 8
- Des Seigneurs de l’Information : Pour : 26 / Contre : 20 / Nul : 9
- Pour : 91 / Contre : 57 / Nul : 60

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Dim 24 Juil - 22:19

La bibliothèque du Marchand de Sable – Scénario 11 (fin) – Séance du 24/07/2011

Les Cornus finissent par déboucher sur un énorme puits entrecoupé de plate- formes parcourues d'innombrables livres. Sur l'une d'elles, en contrebas, se trouvent le grand blond et son ami à lunettes. Les Démons finissent par comprendre qu’il s’agit de Gabriel et Yves et surprennent une conversation.
Gabriel semble perdu, ne sait pas quoi faire et ne comprend les réactions de son frère Samaël.
Yves (Mickaël) désigne alors un ouvrage dans sa bibliothèque puis le tend à Gabriel
- Serait-ce le…
- Oui Gabriel, il s’agit de Ton agenda
- Je le croyais resté au Paradis
- Mais il y est toujours, dans tes appartements. Mais le livre est ici… aussi…
Après l'avoir lu, Gabriel semble dérouté, perdu.
- Mais… Samaël ? Et moi ? Qu’adviendra-t-il de nous ? Je peux refuser de suivre le plan !
Yves lui dit alors qu'il doit s'en aller.
Gabriel récupère l’épée de feu qu’il avait posé sur une table et la tend vers le ciel. Une lumière aveuglante, éclatante et pure vient illuminer tout le puit.

Yves se retourne alors vers les démons et leur dit de s'approcher, qu’il est temps qu’ils rentrent chez eux … Il leur ouvre une porte qui débouche sur les archives du centre de tri !

Monsieur Fabien
déboule, en criant
« Mais qu’est-ce que vous foutez, on vous cherche partout ! On a retrouvé la trace de Yolande, en Suisse, allez hop au galop ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Sam 30 Juil - 0:28

Run like Hell – Scénario 12 (début) – Séance du 24/07/2011

Monsieur FABIEN demande à nos Rougeauds :
- de se rendre à Bâle pour prendre contact avec Geneviève LEHMANN, une ex-Andromalius qui aurait repéré Yolande
- de convenir avec elle d’un plan d’approche
- d’envisager un moyen de convraincre Andrealphus de revenir aux Enfers

Sur le bord du quai de la Gare de l’Est, Bahaaa et ses camarades sont surpris de trouver Aurélie, qui leur tend une lettre « en provenance directe de la hiérarchie, à remettre en mains propres à Andrealphus, ça vous facilitera la tâche ».

Arrivée en suisse, ses trottoirs trop propres, sa neige immaculé, son chocolat fondant… et Geneviève LEHMANN, visiblement paniquée au téléphone, qui donne rendez-vous le lendemain aux Démons, sur l’un des bacs traversant le Rhin. Nos rougeauds profitent de la soirée pour trouver un hôtel ultra chic, draguer les vieux au restaurant-lounge et finissent la soirée dans un bar sordide, le Welcome, qui couve des activités de tourisme sexuel sado-maso-snuffisantes. Du coup, nos Cornus sont à deux doigts de finir sur la table de torture et foutent le feu à l’établissement.
Le lendemain, ils croisent LEHMANN sur le bac et apprennent :
- qu’Andrealphus est arrivée à Bâle il y a 5 jours
- qu’elle séjourne au Vater Rhein Hotel
- qu’elle passe la majeur partie de son temps dans des lieux publics, musées, piscines, bibliothèques ou salles de concert
- que Phuphu sera assistera ce soir à la première de Toutankhamon, de Philip GLASS, avec tout ce que la ville compte de collets montés.
- Qu’Andrealphus serait suivie par 3 individus louches. Les clichés pris par LEHMANN permettront d’identifier l’un des trois comme étant le bras droit de Baâl, un dénommé Leviathan.

Le soir même, nos serviteurs (de heu, Satan ???) se rendent au Basel Theater ou a lieu l’opéra tant attendu. Ils découvrent :
- que « Yolande JOLIMONT » est située dans un des balcons coté cour accompagnée d’un aristo plein de bagouses que Zimah identifiera comme Hans Helmut VON OXENSTEIN, baron de Spa et vicomte de Volkenburg
- que l’accueil est gonflé de bourgeois s’empifrant de petits fours
- que parmi les invité, une bande de sapeurs pompiers français fait un peu tâche dans le decor.
- que Leviathant et ses potes sont dans la rangée
- que LEHMANN est situéee prés des acolytes de Leviathan, qui semblent la menacer.

Après deux heures de show néo symphonique post-deleuzien, nos Démons rejoingnent LEHMANN qui accourent vers eux, déploie son impair et se fait exploser le caisson. BAM !!! De la chair partout, des humains qui courent dans tous les sens, du mobiliser explosé aux quatre coins du théatre. C’est la panique, la cohue, on hurle, on se marche dessus. Nos cornus ont tout juste le temps d’apercevoir Phuphus prendre la fuite, avec son aristo sous le bras au volant d’une porsche, suivi d’une BMW occupée par Leviathan et ses potes. Pas le temps de traîner allez hop, on jarte un couple de petit vieux du volant de leur Jaguar et on suit la bande !
LEviathan et ses deux caïds crachent de l’acide, tentent d’incendier les démons et de les cribler de balle mais ils finiront dans une bennes à ordure. Nos Démons se retrouvent seuls derrière la Porsche et mettent pied au plancher. Ils sont soudainement fauchés par un camion de pompiers pointant une lançe à eau crachant ironiquement du feu dans leur gueule. L’attaque de ce squad qui semble de Belial (Garde Carmine?) est trop puissante et les Démon sont contraints d’abandonner. Andrealphus semblent tirée d’affaire, la Porsche laissant ses poursuivants loin derrière elle.

Nos copains Cornus décident de faire ami-ami avec Leviathan et ses séides pour retrouver Andrealphus. Ils finissent par déduire que l’engrossée doit se trouver dans la résidence secondaire de VON OXENSTEIN, dans les hauteurs de l’Oberland bernois, en pleine montagne. Arrivé dans la demeure du baron, nos Cornus se présentent comme des bisounours dans un concert de Cannibal Corpse.
- Heu bonjour, on est vos topains, on a du courrier pour vous !

« Cher Andrealphus, l’Enfant que vous portez est une aberration aux lois infernales. Depuis que vous êtes tombée enceinte, votre comportement s’est considérablement dégradé. Il est grand temps que vous vous débarrassiez de votre fœtus. Les porteurs de ce message sont rompus à toutes les pratiques d’avortement et se feront un plaisir de mettre un terme à une situation qui n’a que trop duré. Cordialement, votre ami B. »

Inutile de préciser qu’Andrealphus est rentrée dans une rage noire en entendant ce genre de conneries ! Le combat mit peu de temps pour s’engager. C’est à cet instant précis que les Belial réapparurent, tentant de s’accaparer Andrealphus mais ils doivent au préalable se débarrasser de nos amis. Le combat fait feu de tout bois (j’aime bien cette expression ringardo-co(s)mique), le feu, les balles et les pouvoirs pleuvent. Finalement, nos amis renvoient les Belial manu militari (j’aime bien cette expression ringardo-co(s)mique) mais Andrealphus, qu'ils ont correctement corrigée, leur échappe en se téléportant.

Nos amis restentent comme des cons à pester contre Aurélie.
Et contre la neige putain ça caille ici, hurle Zimah.
Le retour au Centre de Tri s’annonce… houleux


* je me refuse à écrire sur la partie publique du fofo les exactions de mes PJs. Du pain « béni » pour Mireille DUMAS ! Quand je pense que Riri me disais qu’il avait quelques préjugés au début concernant INS JE ME MARRE (voir ses méfaits en MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohririm



Messages : 434
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 39
Localisation : Poissy

MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   Mer 3 Aoû - 12:15

Run like Hell – Scénario 12 (suite et fin) – Séance du 31/07/2011

De retour au centre de tri, les cornus font leur rapport directement à M Fabien, qui leur demandent alors de surveiller Mlle Aurélie. Pendant qu'un cafard se balade dans le bureau de Mlle Aurélie, Zawax, Bahaa et Zimah font un petit tour chez elle. Ils sont accueillis par des salves de fusil à pompe et autres joyeusetés de la part d'un démon (peut-être mécontent d'être dérangé en plein milieu du Juste Prix). Le bestiau, très coriace, finit par être maîtrisé mais préfère se désincarner à la capsule de cyanure plutôt que de répondre aux questions.

La fouille de l'appartement révèle que Mlle Aurélie sert une organisation démoniaque, le Daemonis Malificum, qui semble-t-il considère le Grand Jeu comme une rigolade et préfère faire triompher le Mal de manière plus radicale. Entre autres découvertes, le coup du dinosaure de Dieu semble être un coup monté contre Andromalius et les Démons semblent faire l'objet de projet d'assassinat...

Retour dans le bureau de M Fabien, qui convoque Mlle Aurélie et l'endort, le temps de préparer une séance de torture en bonne et due forme, vilaines capsules extraites. La petite secrétaire du centre de tri n'apprécie pas le jeu des questions et prend sa forme de combat, le truc que tout démon incarné sut Terre veut éviter justement pour y rester ! Là encore le combat est rude mais finalement la fine équipe aura la satisfaction d'avoir survécu à une telle épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photoGNik.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fire and Ice] CR de campagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fire and Ice] CR de campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie
» Campagne de 1805
» Campagne du Mexique (1863-1867)
» Demi-brigade campagne d'égypte
» Campagne de Murat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu gardening :: * In Nomine Satanis / Magna Veritas-
Sauter vers: