Cthulhu gardening

Pour échanger ses conseils de jardinages entre Grands Anciens
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Dame des Songes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rohririm



Messages : 434
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 39
Localisation : Poissy

MessageSujet: La Dame des Songes   Dim 8 Nov - 10:29

Attirés par l'horizon et pour éviter toute tracasserie fiscale, Violette, Tyr Baldin, la Mariotte et Tybalt reprennent la mer à bord de la Moscata. Hélas, la mer semble peu sûre de ce côté-là, car leur route croisent encore celles de pirates. Heureusement, ceux-là sortent d'un sanglant abordage et leurs forces sont déjà réduites, mais pas leur appétit. Ils s'élancent sans hésiter sur la Moscata tout en remorquant leur précédente proie.

Sûr des qualités de son bateau et de sa navigation, Tyr Baldin décide de fausser compagnie aux pirates, mais dans la précipitation son équipage inexpérimenté s'emmêle les cordages et manque à virer. Les pirates n'ont aucun mal à rattraper la Moscata et à l'aborder. Les voyageurs n'ont plus qu'à défendre chèrement leur peau, privés de Tybalt qui a loupé une acrobatie maritime mais rejoints par René le Merlu, un freluquet qui s'était caché à bord du navire remorqué. Au prix de nombreuses blessures, ils parviennent miraculeusement à exterminer les flibustiers et à s'emparer de leurs richesses. Mais le bateau est bientôt jeté dans une furieuse tempête, perdant le gouvernail puis le mât. Un éclair aveuglant frappe alors ce qu'il reste du bateau qui, au lieu d'être pulvérisé, se retrouve dans un paisible paysage de collines verdoyantes. Les dragons se sont encore emmêlés les rêves !

Le soulagement fait vite place à la consternation car Tybalt manque à l'appel. Il en faut plus pour entamer la détermination des voyageurs, qui poursuivent leur route après toutefois une journée de repos nécessaire à la Mariotte pour récupérer de ses blessures. Ils sont accueillis dans le petit village de Valjoie, puis dans celui de Snarlop. Leurs tentatives d'organiser des libations paysannes ayant échoué, ils décident de traverser la grande Forêt des Bruits et pour rendre service aux Snarlopiots d'aller noter le nom de la cité au-delà.

Ils ne tardent pas découvrir que la Forêt des Bruits tient son nom des sons produits par des champignons flûteurs. L'heure n'est pourtant pas à une bonne omelette aux champignons car ceux-ci sont vénéneux sauf quand on sait bien les cueillir avec une oreille musicale exercée. Poursuivant leur route à travers la Forêt des Bruits, les voyageurs rencontrent une étrange femme affairée au-dessus d'un chaudron au beau milieu d'une clairière. Lorsque René s'approche d'elle guidé par ses hormones, tout disparaît, mais cette vision revient dans un rêve que les voyageurs font tous la nuit suivante. Cette fois ils entendent la Dame des Songes chantonner une recette : trois bons champignons flûteurs, du miel d'abeille verte, un jus de carnadine, un œuf de mégarou et le tout bercé par la grande ouverture pour luth de Wenceslas de Slon. Persuadés qu'il s'agit là d'un mystère draconique à résoudre, les voyageurs décident au réveil de réunir les ingrédients...

La Forêt des Bruits devait se poursuivre encore loin mais une heure de marche suffit pour en sortir... dans un autre rêve. La petite région côtière balayée par les embruns dans laquelle ils arrivent s'appellent la Mélurnée. C'est une contrée assez calme qui vit de la laine de moutons multicolores et du commerce avec des îles lointaines. On y trouve les cités de Mnoelnog, Faerberg et Garmarik. La forêt par laquelle sont arrivés les voyageurs est ici appelée la Forêt des Songes.

A Mnoelnog, les voyageurs rencontrent la mère Fufu, un peu toquée mais qui possède de grandes connaissances encyclopédiques bien utiles à la quête. Les voyageurs savent désormais que :
- la carnadine est une variété succulente de pommes et sert à des écureuils coquets de matière première pour la confection de couvre-chef ;
- le mégarou est un grand échassier vivant dans les marais, mais dont les œufs sont parfois parasité par des larves de scorpions nommés crymes ;
- les champignons flûteurs se cueillent par trois et doivent constituer un accord majeur ;
- Wenceslas de Slon était un grand musicien du Second Âge.

Il reste à trouver tout ça... ce qui ne semble pas évident. Après avoir un peu erré sur le port, les voyageurs passent à l'Auberge du Cormolent une soirée mouvementée durant laquelle la Mariotte oppose des arguments contondants à la cour maladroite que lui fait René le Merlu. Le lendemain, ils décident de retournent dans la Forêt des Songes mais, n'y trouvant aucune piste nouvelle, décident de partir vers la ville méridionale de Garmarik. En compagnie des dames du port, René le Merlu y passe une nuit coûteuse, épuisante mais inoubliable.

Ne trouvant d'autres indices pour leur quête, les voyageurs sont sur le point de s'en retourner à Mnoelnog lorsque Violette remarque dans le ciel un oiseau qui vit d'habitude dans les marais. Il y a effectivement des marais appelés Bas-de-Lande à dix lieues au sud de Garmarik ! Une heure ou deux après y avoir pénétré, Violette repère enfin un mégarou ainsi qu'un îlot où ce dernier a probablement installé son nid. Mais une créature semble confondre les voyageurs avec son prochain repas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photoGNik.com
Krakoukass



Messages : 812
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: La Dame des Songes   Jeu 19 Nov - 16:09

Quelle aventure mes aïeux ! J’imagine que ze m’en ssserait sssorti tout ssseul face à ssses pirates mais il n’est jamais mauvais de partager ssses hauts faits d’arme…
Il ne me ressste plus qu’à mener sssette piètre équipée vers la découverte de sssette formule myssstique. Tous ssses ingrédients me disent quelque chose d’ailleurs. Ne ssserait-ce pas une décoction de ssséduction ? Sssa resssemble à sss’y méprendre aux mélanges du père Farbert, qui sssavait sss’y prendre avec les porte-mamelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohririm



Messages : 434
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 39
Localisation : Poissy

MessageSujet: Re: La Dame des Songes   Dim 29 Nov - 9:16

Les voyageurs n'ont pas de mal à se débarrasser des durs-au-mal, sans l'aide de Tyr Baldin malade et affairé derrière un arbre, et repartent des marais avec deux œufs de mégarou ainsi qu'une blessure grave pour René. Dans un débit de boisson de Garmarik ils font la rencontre d'un joueur de luth du nom de Cornak. La Grande Ouverture de Wenceslas de Slon n'est hélas pas dans ses cordes, mais il accepte d'accompagner les voyageurs dans la Forêt des Songes pour y cueillir de bons champignons flûteurs. C'est une nouvelle déception car il se trouve bien incapable de distinguer à coup sûr un accord majeur dans la cacophonie champignonnière. C'est alors qu'une dispute éclate dans le groupe. Cornak préfère s'éclipser en laissant fuser les arguments contondants.

Les voyageurs retournent alors vers Mnoelnog, sur la piste d'Omer de Kerlidan, un grand musicien évoqué par Cornak. Hélas il s'avère qu'Omer de Kerlidan est mort depuis longtemps, mais les voyageurs décident néanmoins d'aller dépouiller explorer son île. Pour ce faire, ils passent un marché avec un pêcheur du nom de Boulet, qui accepte de les emmener le lendemain à bord de son Éponge.

Le groupe n'a plus qu'à passer une nuit tranquille à l'Auberge du Cormolent, si ce n'est que René, atteint d'un somnambulisme très volontaire, se glisse dans le lit de la Mariotte, provoquant une nouvelle querelle et un tapage nocturne qui attire la maréchaussée. René plaide son innocence et grâce à ses capacités de haut-rêve il parvient même à endosser le rôle de la victime. Violette et la Mariotte finissent la nuit au poste de guet, avec une amende à la clé.

L'ambiance est donc maussade tout comme le temps, lorsque les voyageurs arrivent au domaine de Kerlidan. C'est un îlot inhospitalier, humide et balayé par les vents. Ils sont accueillis par Grigor, le vieux serviteur manchot des Kerlidan. Partant à la rencontre de Tiber, le dernier des Kerlidan, nos aventuriers rencontrent un jeune homme jouant du luth face au vent et à la pluie, vision romantique qui fait se pâmer ces dames et grincer des dents René.

Au grand soulagement des voyageurs, Tiber de Kerlidan s'intéresse à leur histoire, puisque lui-même est tombé amoureux d'une mystérieuse jeune femme qui lui est apparue en rêve. Il connaît même la Grande Ouverture pour luth de Wenceslas de Slon mais doit s'entraîner un peu pour la maîtriser. Le problème est maintenant de quitter l'île, car une tempête violente se déchaîne et Boulet ne reparaît pas. Une nuit se passe dans l'austère tour des Kerlidan, et il faut se rendre à l'évidence : l'Éponge a du sombrer corps et biens. Il reste une solution : un ancien souterrain qui est censé relier les sous-sols de la tour au continent.

C'est en fait à un blurêve qu'aboutissent les voyageurs, accompagnés de Tiber de Kerlidan. La trvaersée se fait pour une fois sans encombre, et nos aventuriers arrivent dans ujne caverne où ils tombent nez à nez avec une jeune fille nue (nous ne sommes plus dans Rêve de Dragon mais dans Rêve de Merlu) enveloppé dans une couverture. Paniquée, elle prend la fuite mais est vite rattrapée et calmée. Violette la prend à part pour soigner ses multiples égratignures et contusions. La jeune fille se confie alors à elle.

C'est une voyageuse du nom d'Elsalis. Arrivée il y a depuis peu au village de Kamarude, elle s'est rendue compte à ses dépens que les bénéfices du commerce local, celui du miel d'abeilles vertes, avait attiré six brigands. Ces derniers se sont rendus maîtres du village, ont pendu quelques villageois pour effrayer les autres, exploitent les habitants pour la production de miel et violent les femmes. Ayant subi le même sort, Elsalis a toutefois réussi à s'échapper en feignant une maladie.

Les voyageurs décident de mettre fin aux agissements inacceptables des bandits et donnent l'assaut au village grâce notamment à un sort de Terre en Air de René. Le village de Kamarude exprime toute sa reconnaissance aux voyageurs en leur offrant hospitalité et surtout des pots de miel d'abeilles vertes. La tenancière de la maison des voyageurs, une matrone du nom d'Irelka, se montre même très sensible au charme particulier de René le Merlu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photoGNik.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Dame des Songes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Dame des Songes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !
» Neuvaine à Notre Dame du Sacerdoce
» A Notre Dame Des Victoires, Reine Des Vierge, Des Apotres et des Martyrs.
» Notre Dame du Laus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu gardening :: * Rêve de Dragon-
Sauter vers: